Emploi : la France courtise les développeurs Go et React

DéveloppeursProjets

Les développeurs maîtrisant le langage de programmation Go et la bibliothèque JavaScript React sont les plus sollicités via Hired en France.

Toutes technologies confondues, les développeurs inscrits en France sur la plateforme Hired ont reçu en moyenne six propositions d’entretien par mois en 2018.

Les profils qui maîtrisent Go ou React sont encore plus sollicités. Ils peuvent compter sur deux opportunités de plus par mois en moyenne, selon le bureau français de Hired.

La plateforme de mise en relation entre profils techniques et entreprises propose en France des opportunités sous contrat de travail salarié.

Mais pas de missions en freelance, à ce jour. Il n’empêche, Hired déclare jusqu’à 100 nouveaux candidats français chaque semaine, développeurs inclus.

L’effet Google ou Facebook

Les spécialistes de Go, le langage de programmation back end créé par Google, ne représentent que 3,04% des inscrits sur la plateforme Hired. Justement, en 2018, ils pouvaient compter sur une moyenne de 8 propositions d’entretien par mois via Hired.

La tendance est la même ou presque (7,9 propositions par mois) pour un développeur spécialiste de React, la bibliothèque JavaScript conçue par Facebook pour créer des interfaces utilisateur. Si les développeurs React ne sont pas les plus représentés sur Hired, ils forment tout de même 10,8% des inscrits dans l’Hexagone.

D’autres profils sont plus sollicités que la moyenne, à commencer par les DevOps.

Du développement aux opérations

Les DevOps ne représentent que 1,13% des inscrits sur Hired en France. Une rareté qui joue en leur faveur. Ils sont ainsi crédités d’une moyenne de 7,4 propositions d’entretien par mois. Mais les niveaux de salaires en France, sont bien moins élevés qu’aux États-Unis.

D’autres profils sont très demandés : les développeurs Ruby (6,6 propositions par mois en moyenne), les spécialistes du framework Vu.js, les experts de Node.js et, enfin, les développeurs Python (6,5 opportunités par mois chacun en moyenne en 2018).

« La demande pour les profils Go, React et Ruby est restée forte et stable tout au long de l’année », a déclaré Antoine Garnier-Castellane, directeur du bureau local de Hired. « La demande pour les profils DevOps et Vue a été plus cyclique, mais avec de très forts pics ».

L’année 2019 est également bien orientée pour ces profils. « Python devrait aussi revenir sur le devant de la scène », a ajouté le manager.

Moins sollicités, les développeurs iOS ou Android et les spécialistes du framework de Microsoft .NET recevraient tout de même plus de 4 propositions par mois via Hired.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :