Emploi : le salaire, principal critère de choix du développeur

DéveloppeursDSIProjets

Selon une étude de CodinGame, les écarts de salaire des développeurs sont importants au sein de l’Europe. Un facteur qui favorise le turn-over dans les équipes.

« Pour les développeurs, le salaire est le premier critère pris en compte pour donner suite ou non à une opportunité d’emploi.  » indique CodinGame, une plateforme de recrutement de développeurs.

Selon un sondage réalisé auprès de ses 9000 membres dans 120 pays, ce sont 75 % des personnes interrogés qui placent la rémunération en têtes des critères choix pour « pour donner suite ou non à une opportunité d’emploi. ».

La plateforme sise à Montpellier estime que le niveau de salaire sur le marché français est une des causes de la pénurie de profils et des  » départs des jeunes talents à l’étranger ». Et d’avancer des chiffres de salaire annuel moyen pour corroborer son analyse :

  • France  : 53 000 $
  • Pays-Bas : 64 000 $
  • Allemagne : 67 000 $
  • Suisse : 95 000 $

    Moins de 3 ans en poste

    Le turn-over permanent des développeurs, regretté par tous les responsables RH, est confirmé. « La majorité des personnes interrogées déclare garder le même poste moins de trois ans. » annonce CodinGame. Pour quelles raisons ?  la recherche d’un meilleur salaire (60.3%), la possibilité d’évolutions professionnelles plus intéressantes (49%) ou le besoin de changer d’environnement (39%). 

Côte recrutement, on ne note pas de demande d’évolution.  82.7% apprécient le traditionnel entretien en tête-à-tête. 13.8% réfèrent un entretien informel (dans un café, par exemple) et seulement 1% évoquent un entretien sur Skype.

Les outils utilisés sont aussi ceux en vogue dans les autres métiers :  le réseau social B2B LinkedIn est plébiscité (89.7%),  devant l’e-mail (67.2%) et le téléphone (56.9%). 

 

 

 

 

 

Méthodologie :  sondage auprès de 9 000 utilisateurs dans 120 pays différents.

Lire aussi :