Ericsson prend de l’avance sur le LTE-Advanced

4GRéseaux

Ericsson a ouvert le premier réseau LTE-Advanced sur les bandes de fréquences 900 MHz et 1800 MHz jusqu’alors réservée à la 2G.

Ericsson annonce avoir ouvert, le 31 juillet, un nouveau réseau LTE-Advanced (LTE-A), en Australie cette fois, avec l’opérateur Teltra. Si l’équipementier suédois s’était illustré le 18 juillet dans l’ultra haut débit mobile en Corée du Sud sur le réseau de LG U+, il s’en distingue aujourd’hui en supportant, avec l’opérateyr Telstra, les premier appel et transferts de données sur les bandes combinées de fréquences des 1800 MHz et 900 MHz.

Une première mondiale

Une première mondiale alors que le LTE opère plutôt dans les plages des 800 (en France notamment), 850, 2100 ou 2600 MHz. C’est le basculement des utilisateurs du vieillissant réseau 2G (GSM) vers les infrastructures 3G et 4G qui permet aujourd’hui de libérer de nouvelles plages de fréquences pour le LTE-A. Lequel s’appuie sur une technologie d’agrégation de porteuses (carrier aggregation) pour pousser les débits au-delà, à termes, du Gbit/s théorique (contre 100 ou 150 Mbit/s pour le LTE).

Comme le LTE, le LTE-A participera à améliorer la régulation du trafic et la qualité de service du réseau face à une demande et une consommation de contenus, notamment vidéo, en constante évolution (inévitablement induite par l’accélération des débits). Telstra revendique aujourd’hui 3 millions d’abonnés LTE contre 2,1 six mois auparavant.

La bouffée d’oxygène des 700 MHz

Au-delà de anciennes fréquences de la 2G, Telstra attend impatiemment l’allocation du 700 MHz, en 2015 (lire Plus de 900 millions d’abonnés 4G en 2016), pour étendre la capacité de son offre ultra haut débit. L’opérateur combinera alors le 700 MHz avec le 1800 MHz pour fournir une bande passante de l’ordre du 300 Mbit/s.

D’ici là, l’exploitation des 900 MHz et 1800 MHz pour le LTE-A devrait être suivie avec attention. « Dans l’ensemble du pays et dans le monde entier, de nombreux opérateurs libèrent les bandes de fréquences 1800 MHz et 900 MHz alors qu’ils migrent abonnés de la 2G à la 3G ou 4G. De nombreux opérateurs vont observer le déploiement australien du LTE-Advanced sur ces bandes de fréquences », indique Håkan Eriksson, responsable d’Ericsson pour l’Australia, la Nouvelle Zélande et les Fiji. En France, le prochain lancement de l’offre 4G de Bouygues Telecom sur la bande des fréquences 1800 MHz sera effectivement regardée de près par ses concurrents.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – La 4G, comme si vous y étiez !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur