Etats-Unis vs Huawei : Facebook bloque l’accès à ses applications

AppsMobilitéRégulationsSmartphones

Les applications Facebook, Instagram et WhatsApp ne seront plus pré-installées sur les smartphones de Huawei.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Facebook a décidé d’enlever ses applications pré-installées sur les smartphones de Huawei révèle Reuters. Il s’agit donc de Facebook et de Messenger, mais aussi d’Instagram et de Whatsapp, qui sont dans le giron du réseau social.

Cet embargo ne concerne que les smartphones qui seront commercialisés dans les mois à venir, et les actuels possesseurs de smartphones Huawei pourront toujours utiliser ses applications et les mettre à jour.

Facebook a refusé de commenter quand la suspension a eu lieu et Huawei n’a pas souhaité s’exprimer sur la décision, affirme l’agence de presse.

Facebook dans les pas de Google 

Rappelons que Google a décidé de rompre l’accord de licences avec le groupe chinois, et seuls les smartphones Huawei déjà commercialisés pourront se connecter à Google Play pour télécharger des applications et mettre à jour Android.

Pour les futurs téléphones de la marque, l’accès sera interdit, et il ne sera donc plus possible d’installer des applications tierces. 

Une décision liée au décret publié par le gouvernement américain qui interdit aux entreprises américaines de commercer avec des entreprises étrangères jugées “à risque”.

 Un décret qui vise essentiellement Huawei dont le matériel 5G est dans le collimateur de plusieurs Etats pour des soupçons d’espionnage.

Contraintes d’appliquer la loi, les entreprises américaines sont également suivies par des entreprises qui souhaitent éviter les éventuelles mesures de rétorsion de l’administration Trump.

Au Japon, les opérateurs SoftBank, KDDI et NTT DoCoMo ont annulé leurs commandes de smartphones de la gamme P30.  Une décision identique a été prise à Taïwan. 

Les ventes de smartphones ont engendré plus de 50 millions de dollars de chiffre d’affaires de Huawei en 2018, soit près de la moitié des revenus du groupe – réalisés pour 48 % hors de Chine.

« L’indisponibilité des applications et des services Google sur les smartphones Huawei, si la sanction est mise en œuvre, bouleversera l’activité smartphones internationale de Huawei. Une activité qui représente près de la moitié de son activité globale de téléphonie », avait commenté Anshul Gupta, directeur de recherche chez Gartner à l’occasion de la publication des chiffres de ventes mondiales du 1er trimestre 2019.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :