Facebook prend Places sur le marché de la géolocalisation

Réseaux

Le premier réseau social lance Places, une application de géolocalisation qui ambitionne de concurrencer Foursquare et Google Latitude.

Initié par les assistants GPS des automobiles, la géolocalisation a figuré ces dernier temps comme l’une des killer app pour les services de navigation en ligne, notamment en mobilité. De Google Latitude à Foursquare en passant par Apple Plan ou les alternatives Plyce et autres Gowalla, on ne compte plus les applications permettant de se situer géopraphiquement (et le signaler à ses contacts) présentes sur les téléphones mobiles équipés de puces GPS.

Une application qui manquait encore au premier réseau mondial. C’est désormais révolu. Facebook a annoncé, le 19 août, le lancement de Places, une fonctionnalité qui permet de connaître ses coordonnées géographiques, de les partager avec ses «amis» (et inversement de savoir où ils sont), de s’informer des points d’intérêts à proximité, de poster un commentaire, une photo…

facebookplaces.jpg

Pour l’heure, la nouvelle application n’est disponible que sur le territoire des Etats-Unis. De plus, seule la plus récente version de Facebook mobile pour l’iPhone supporte Places. Il est néanmoins possible d’en profiter à partir des autres plates-formes mobile depuis l’adresse Touch.Facebook.com à condition que le navigateur embarqué supporte le HTML5. « Mais nous espérons rendre [Places] bientôt disponible dans plus de pays et sur d’autres plates-formes mobiles », promet néanmoins Michael Sharon, chef du projet Places, sans préciser le calendrier.

Facebook Places permet notamment à ses utilisateurs de s’enregistrer sur les pages des lieux, et éventuellement d’y accoler des photos. Ce qui aura pour effet de créer un historique dans la timeline du profil (autant de souvenirs en perspective à consulter sur son mur). Les développeurs pourront par ailleurs créer des extensions à la nouvelle application. Quant au modèle économique, gageons qu’une fois bien déployée, l’application attirera potentiellement les annonces des commerces et autres sociétés de services qui joueront la carte de la proximité.

Alors que Foursquare était en train de se tailler une belle réputation (et audience) sur le marché de la géolocalisation, il restera à voir s’il sera en mesure de résister à Facebook Places… ou de s’y associer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur