Actualités géolocalisation

CNIL et Inria : les apps Android et iOS toujours aussi indiscrètes

Pour sa deuxième vague de tests sur la collecte des données personnelles par les smartphones, l’Inria et la CNIL se sont focalisés sur l’OS mobile de Google après celui d’Apple. Deux tendances ressurgissent : l’intensité d’accès à la géolocalisation et la course des apps aux identifiants.

L’UE aimerait imposer l’utilisation de Galileo

La Commission Européenne se penche au chevet du patient Galileo et étudie actuellement un scénario visant à mettre en place des réglementations imposant son utilisation. Elle pourrait exiger l’adoption du système de géolocalisation européen dans les appareils mobiles de communication tels que les smartphones.

Géolocalisation : l’Assemblée adopte et renforce le projet de loi

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi qui encadre la géolocalisation lors d’enquêtes pénales. Malgré les amendements du Sénat et les réserves émises par la CNIL, le délai d’intervention d’un juge a été rétabli à 15 jours suivant l’autorisation du dispositif. Le gouvernement, qui voit son texte renforcé, souhaite que le Conseil constitutionnel se prononce avant promulgation.

La NSA traque les données de géolocalisation des smartphones

De nouvelles révélations émanant d’Edward Snowden nous apprennent que la NSA collecte les données de géolocalisation de centaines de millions de téléphones mobiles à l’échelle planétaire. Un programme qui exploite les interconnexions câblées entre les réseaux mobiles des différents opérateurs.