La fin des frais de roaming en Europe repoussée ?

OperateursRéseaux

La disparition programmée des frais d’itinérance en Europe serait repoussée de juillet à septembre ou octobre 2014. Le contenu du texte reste à confirmer.

Le lobbying des opérateurs télécoms sur la révision des conditions tarifaires du roaming porterait-il ses fruits auprès de la Commission européenne ? A moins qu’il ne s’agisse que d’un retard de calendrier des députés européens.

Dans tous les cas, le site Telecoms.com croit savoir que l’application des nouveaux tarifs des terminaisons d’appels mobiles ne prendra effet qu’en septembre ou octobre 2014, au lieu du 1er juillet initialement. Date qui devait mettre en œuvre la fin des frais d’itinérance en Europe.

Un texte remanié

Au-delà de ce décalage d’un trimestre au plus, les conditions d’application pourraient également être remaniées. « [Le texte] ne sera pas identique à ce que nous avions rédigé mais nous sommes confiants dans le fait qu’il conservera l’essentiel de ce que nous souhaitions et que nous le finaliserons pour octobre », a indiqué un porte-parole de la Commission, selon des propos rapportés par Telecoms.com.

Sous l’égide de Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission chargée de la stratégie numérique, l’Europe vise le marché unique des télécoms. Lequel passe, notamment, par la fin des frais de roaming (qui permettrait aux consommateurs de bénéficier de tarifs de communications locaux à l’échelle de l’Union). Réforme adoptée dans le cadre de l’adoption du dernier paquet télécom.

Dans l’attente du vote des Etats membres

Or, des opérateurs aux régulateurs nationaux, nombre de voix se sont élevées contre la manière dont était conduit ce projet, pas toujours pour les mêmes raisons cependant. Les opérateurs estiment, eux, que la disparition des frais d’itinérance mettrait en péril leurs activités, et viendrait s’ajouter aux difficultés économiques qu’ils rencontrent actuellement. Entre 2007 et 2013, la Commission européenne a fait baisser les prix des appels, SMS et données de 80% environ.

Si la fin des frais d’itinérance a été actée par les eurodéputés lors du précédent vote du paquet télécoms, le texte doit encore passer par le Parlement européen où nombre de comités seront amenés à l’examiner et l’amender éventuellement avant de le renvoyer devant les députés en avril prochain. C’est cette version, approuvée par les membres qui devra être acceptée par au moins 20 des 28 Etats membres pour être applicable dans l’ensemble de l’Union. Un vote approbatif programmé pour septembre prochain, selon la Commission.

crédit photo  © LostINtrancE – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur