France Télécom: S. Richard parle “refondation” avec son nouveau comité exécutif

Réseaux

Le nouveau dg de France Télécom-Orange, Stéphane Richard, a présenté en détail “son” comité exécutif qui accueille de nouveaux profils

A l’occasion de la publication des chiffres 2009 (cf, notre article ‘ France Télécom: CA 2009 en légère baisse ‘), en tant que dg de France Télécom-Orange, nommé par l’Etat (l’actionnaire principal) et doté du pouvoir exécutif (Didier Lombard n’est plus que président du CA en charge de la stratégie), Stéphane Richard a présenté sa nouvelle équipe “porteuse d’un nouveau souffle“.

stephanericharddgfrancetelecom25avr2010.jpg

Premier point à noter, Stéphane Richard n’hésite pas à parler de “crise de confiance” au sein du groupe en France. “Nous avons entamé un travail de refondation de l’entreprise pour donner de nouvelles perspectives“. Il s’agit de “remettre clients et salariés au cœur des préoccupations de l’équipe dirigeante.”

En faisant directement allusion à la vague de suicides qui continue de sévir – un 7è suicide depuis le début 2010 est intervenu ce 22 février -, il déclare:

Il nous faut maintenant réconcilier performance économique et ambition sociale tout en préservant notre leadership en matière d’innovation”.

Le nouveau comité exécutif est composé de 15 membres. Il sera opérationnel le 6 avril prochain. Ses principaux objectifs ?

-“mettre en œuvre le nouveau projet d’entreprise en cours d’élaboration“. Une fonction Qualité est créée “au plus haut niveau” et la fonction Ressources humaines est renforcée ;

– “simplifier l’organisation“, pour “faciliter l’interaction entre les opérations dans les différents pays et les fonctions centrales“. Notamment: unification de l’International et création d’une fonction Marketing Groupe réunissant de nombreuses entités marketing jusqu’ici séparées,

– “apporter un nouveau souffle” en promouvant des “talents internes“, comme Thierry Bonhomme, Jean-Paul Cottet et Delphine Ernotte, et en accueillant des personnalités externes reconnues pour leurs compétences et leur expérience,comme Christine Albanel, Pierre Louette et Bruno Mettling”.

Changements du côté des services entreprises?

Dans les nouvelles attributions (où ne figurent pas que des X Télécom, ces dîplomés de Polytechnique avec spécialisation à l’ENST dite ‘Télécom Paris’), voici notamment celles concernant les services aux entreprises ou aux opérateurs:

– Vivek Badrinath (X Télécom, ex Thomson India) est nommé directeur exécutif, en charge des services de Communication Entreprises, regroupant Orange Business Services et toute l’activité Entreprise

– Thierry Bonhomme (X Télécom, ex directeur de l’Idate) est nommé directeur exécutif, en charge de la division Réseaux et Opérateurs et de la Recherche et Développement;

– Jean-Paul Cottet (X Télécom) est nommé directeur exécutif, en charge du Marketing et de l’Innovation ; le Technocentre du groupe et les activités Home et Mobile lui seront rattachés.

– Delphine Ernotte (Ecole Centrale de Paris) est nommée directrice exécutive, adjointe pour les opérations en France.

– Pierre Louette (IEP, ENA, ex France Télévisions) va quitter l’AFP et sera directeur exécutif, en charge du secrétariat général et de la division Opérateurs France;

france_telecom_organigramme_25_02_10_.jpg

Par ailleurs,

– Gervais Pellissier (HEC) reste dga en charge des Finances et des Systèmes d’Information, ainsi que de la nouvelle co-entreprise T-Mobile – Orange au Royaume-Uni;

-Jean-Yves Larrouturou (IEP, ENA) est nommé dga en charge de l’International (réunissant tout l’international);

– Jean-Philippe Vanot (X Télécom) est nommé dga en charge de la Qualité et de la Responsabilité Sociale d’Entreprise. Il présidera un « Comité Qualité »;

– Christine Albanel (agrégée de Lettres, Conseiller d’Etat, ex-ministre de la Culture) est nommée “directrice exécutive”, en charge de la communication, du mécénat et de la stratégie dans les contenus, ainsi que de la communication interne;

– Olivier Barberot (Mines de Paris) reste directeur exécutif, en charge des Ressources humaines;

– Bruno Mettling (IEP Aix) est nommé directeur exécutif, en mission auprès du dg ; il succédera à Olivier Barberot, comme directeur des Ressources humaines;

– Georges Penalver (Arts & Métiers, X Télécom) est nommé directeur exécutif, en charge des études stratégiques et des partenariats (dont les Orange Labs de Pékin, San Francisco et Tokyo) et l’innovation de type capital risque;

– Raoul Roverato (X Télécom, ex Global One et Equant – à l’international) reste directeur exécutif, en charge des nouvelles activités de croissance (Orange Vallée, etc.)

– Olaf Swantee (MBA de l’École européenne des Affaires de Paris) est nommé directeur exécutif, en charge de la région Europe, au sein de la Division international , et des Achats du Groupe.

– Elie Girard est nommé directeur auprès du dg, chargé d’élaborer le “projet stratégique” qui sera présenté avant l’été 2010.

La suite de l’histoire dira si, à compter d’avril 2010, une page aura été tournée sur l’ère des baronnies X Télécom… Il semble bien que oui. Un élément de la réponse est que le comité exécutif a été élargi: il passe de 9 à 15 membres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur