FreeBSD 10.1 joue la carte de l’UEFI et du SMP sur ARM

LogicielsOpen Source

La nouvelle version de FreeBSD apporte le support de l’UEFI sur les machines x86, ainsi que du SMP sur les cartes-mères ARM.

FreeBSD 10.1 fait aujourd’hui son entrée. Cette mise à jour du plus célèbre des systèmes d’exploitation BSD open source apporte une foule de nouveautés intéressantes.

À commencer par le support du SMP sur les puces ARM. Sont concernées par cette annonce les PandaBoard et ZedBoard. Les offres BSD, qui ont pris un certain retard face à Linux (boosté par la présence d’Android) sur l’architecture processeur ARM, semblent regagner un peu de terrain. Rappelons que FreeBSD 10.0 introduisait la gestion du Raspberry Pi.

Autre avancée, le support des machines x86 64 bits utilisant un micrologiciel UEFI. FreeBSD sera donc maintenant en mesure de démarrer sur les PC et serveurs de dernière génération.

Introduit avec FreeBSD 10.0 (voir l’article « FreeBSD 10.0 joue la carte de la virtualisation, et de Clang »), l’hyperviseur bhyve progresse, avec la possibilité de faire fonctionner des VM sous FreeBSD x86 32 bits et de démarrer sur le système de fichiers ZFS.

Deux ans de support

FreeBSD 10.1 est accessible en moutures x86 32 bits et 64 bits, mais également sur diverses puces ARMv6/v7, les PowerPC (32 bits et 64 bits), les Itanium d’Intel et les processeurs Sparc64. Des images pour machines virtuelles x86 sont également proposées en téléchargement.

L’OS disposera de corrections de bogues jusqu’à fin décembre 2016.

Sur le même thème

Sécurité : LibreSSL, invité de marque d’OpenBSD 5.6
Sécurité et snapshots améliorés pour FreeBSD 9.3
DragonFly BSD 3.8 teste le système de fichiers Hammer2

Crédit photo : © FreeBSD Foundation


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur