Huawei va investir 4 milliards de dollars dans les réseaux fixes

Réseaux

Huawei va accélérer ses développements dans les réseaux fixes à très haut débit. Un secteur porteur face aux besoins grandissant liés aux usage du cloud, de la mobilité et de la consommation vidéo.

Dans le cadre de sa conférence londonienne Ultra-Broadband Forum, qui s’est déroulée le 24 septembre, Huawei a annoncé son intention d’investir 4 milliards de dollars dans la recherche et le développement de technologies pour réseaux fixes sur les trois prochaines années. « Huawei considère la large bande fixe comme une direction clé pour les investissements stratégiques et continuera d’accroitre ses investissements dans les technologies qui y sont rattachées, a commenté Ryan Ding, président de la division Produits et Solutions. Nos investissements participeront aux progrès technologiques, aiderons les clients à accroitre leur compétitivité et réduire l’ensemble des coûts d’exploitation.»

Les besoins en large bande sur les réseaux fixes sont notamment tirés par l’évolution des usages vidéo avec l’apparition des écrans 4K (très haute définition) appelés à se développer dans les foyers et les coûts de productions en baisse des contenus dans ces formats. De même, la consommation de vidéo en streaming ou à la demande (VOD) ne cesse de progresser. Rien qu’en France, le nombre de vidéos visionnées en ligne est passée de 1,6 milliard en juillet 2011 à 2,7 milliards en juillet 2014, selon Mediametrie. Sur la période, le nombre d’internautes ayant vu une vidéo a augmenté de 10% dans le pays. A titre d’exemple, Netflix, qui construit son propre réseau pour délivrer son service de VOD, revendique à lui seul plus d’1 milliard d’heures de programmes visionnés chaque mois.

SDN et NFV au centre des améliorations

Parallèlement, l’essor du très haut débit mobile LTE et l’arrivée de la 5G pour la prochaine décennie, nécessitera des réseaux de transport fixes performants. Tout comme le développement du cloud, l’interconnexion des datacenters et le développement du Big Data. Autant d’usage qui vont faire progresser le marché des réseaux fixes. Selon un rapport du cabinet Dell’Oro Group, le secteur des télécommunications fixes devrait connaître une croissance annuelle moyenne de 3% jusqu’en 2018 contre 1% pour les technologies sans fil. Le marché des équipements télécoms dans son ensemble devrait, de son côté, progresser de 2% annuellement d’ici les quatre prochaines années alors qu’il avait régressé de 1% par an entre 2008 et 2013.

Huawei déclare qu’il s’attachera à améliorer les performances des technologies basiques des composants électroniques et photoniques de traitement des signaux, et des algorithmes autour des technologies IP. Mais aussi sur les aspects de pilotage de l’infrastructure avec des développements autour du SDN (Software Defined Network) et du NFV (Network Functions Virtualization) visant à simplifier la gestion et les opérations des clients. Pour le fournisseur mondial de solutions IT, « les trois prochaines années constitueront un tournant pour le développement des réseaux large bande fixe ». Un tournant que Huawei compte négocier agilement.


Lire également
Très haut débit fixe: 182 milliards d’euros en 2017
Entre l’Europe et les Etats-Unis, qui a le plus gros débit ?
Alcatel-Lucent franchit les 10 Gbit/s sur paire de cuivre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur