IBM ajoute une option de débordement à ses mainframes z15

DSIProjets
IBM z15 hardware consumption

IBM complète sa tarification à l’usage avec une option qui permet de réserver, sur les mainframes z15, une capacité supplémentaire activable à la demande.

Bénéficier d’une réserve de puissance activable à la demande et facturée à l’usage. C’est ce qu’IBM propose désormais aux utilisateurs des mainframes z15. L’option se nomme Hardware Consumption Solution. Elle en rejoint quatre autres dans la gamme « Tailored Fit Pricing », à travers laquelle le groupe américain s’aligne progressivement sur le modèle économique du cloud.

Principale condition pour accéder à l’offre : utiliser aussi l’option Software Consumption Solution. Cette dernière est en place depuis deux ans. Elle doit succéder au modèle « sub-capacity ». La différence ? IBM facture selon l’usage réel et non le niveau maximal de charge.

évolution pricing IBM mainframes

La métrique de base reste le MSU (nombre de cycles CPU par heure). La mesure de la consommation ne se fait toutefois plus au niveau des produits, mais des conteneurs – par agrégation des MSU consommés sur chaque partition logique.

calcul MSU
La formule de base pour le calcul des MSU consommés. SMF70EDT représente le temps de dispatch de la partition logique. SMF70CPA_scaling_factor et SMF70CPA_actual sont des variables d’ajustement CPU fonction du CPC.

La nouvelle option hardware repose également sur les MSU. Elle ne dispense pas d’un engagement minimal de capacité. Et suppose des coûts d’abonnement et de maintenance qui dépendent de la quantité de ressources réservée.

Illustration principale © IBM

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT