IBM lève le voile sur un mainframe zEnterprise à 75.000 dollars

Réseaux

Le nouveau mainframe IBM z114 est une machine hybride puissante, qui sera adaptée aux applications critiques et aux projets de consolidation.

Un an après le lancement du surpuissant mainframe z196, un produit 60 % plus rapide que les z10, IBM récidive en complétant la gamme zEnterprise System avec un nouveau modèle dédié aux entreprises intermédiaires, le z114. Moins performant, ce mainframe est également plus abordable que le z196, puisque son prix de base se fixe à 75.000 dollars HT, soit un peu plus de 53.000 euros HT.

Le z114 se veut 25 % moins coûteux que le z10 BC, tout en étant jusqu’à 47,5 % plus rapide. Ce gain est obtenu par des avancées en terme de puissance de calcul (+18 %), auxquelles il faut ajouter les optimisations apportées par les nouveaux outils de compilation (+25 % dans le meilleur des cas). Le tout est livré sous z/OS 1.13, qui a été dévoilé aujourd’hui même. Ce système propose de nouvelles fonctionnalités de gestion des disques et de déploiement des applications.

Ce mainframe se veut un champion de la consolidation. IBM explique ainsi que le z114, épaulé par trois moteurs Linux, est capable de faire fonctionner les logiciels Oracle avec des performances identiques à celles obtenues à l’aide de 40 processeurs x86. À pleine charge, un z114 pourrait remplacer jusqu’à 300 serveurs x86, avec un TCO réduit d’un maximum de 80 %… sans compter les gains en terme de place occupée et d’énergie consommée.

Digne représentant de la gamme zEnteprise, le z114 est une machine hybride, capable d’intégrer des BladeCenter x86 ou POWER7 en son sein (en plus des classiques moteurs spécialisés zAAP, zIIP et Linux). Cette caractéristique lui permettra de gérer les charges de travail AIX, Linux et – prochainement – Windows. Le z114 pourra intégrer un maximum de quatorze processeurs centraux (dont dix moteurs spécialisés) et de 112 serveurs lame. Une offre solide.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur