IBM sécurise les data dans Tivoli Storage Manager 5.2

Réseaux

La nouvelle version 5.2 de la solution de stockage d’IBM met l’accent sur la
protection des données et la reprise d’activité

Appartenant à l’initiative IBM Service Management, le logiciel de protection des données TSM (Tivoli Storage Management) est un élément essentiel qui répond à l’objectif de limiter les risques associés aux pertes de données tout en réduisant la complexité et les coûts de gestion des données.

Cette version 5.4 arrive à propos au moment où les concurrents de Big Blue affinent leurs armes sur le stockage, tirés par les attentes en matière de gouvernance qui imposent l’application de nouvelles règles de gestion des données et favorisent le renouvellement des équipements.

A cette problématique s’ajoute la prise de conscience du facteur humain, qui s’affiche sur un large spectre qui défile de l’erreur humaine à l’attaque volontaire.

TSM 5.4 apporte donc son lot de nouveautés :

– la consolidation des données courantes sur un pool unique de stockage, ce qui permet de restaurer plus rapidement les données et réduit d’autant les temps d’inactivité ;

– le support des clés de cryptage, ce qui offre une solution unique pour la sauvegarde, l’archivage et la cryptographie des données ;

– le ‘data shredding‘ pour écrire au dessus des données déplacées ou supprimées dans un pool de stockage identifié, sans qu’il soit nécessaire d’administrer ces données.

Intégré aux solutions de stockage et aux processus IT d’IBM, TSM (Tivoli Storage Management) communique ses clés de cryptage aux lecteurs de bandes IBM Storage TS1120 ; gère la hiérarchisation des capacités de stockage NAS comme System Storage NSeries en leur apportant des capacités de sauvegarde hors site et de planification automatique de la reprise d’activité ; ainsi que le support d’IBM Storage Process Manager pour sécuriser les processus d’approvisionnement et de nettoyage des données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur