Iliad confirme le succès de la Freebox Revolution

FibreRéseaux

Avec une croissance de 5  % sur le troisième trimestre, Iliad s’apprête à investir le marché du mobile avec près de 4,8 millions d’abonnés haut débit.

La Freebox Revolution poursuit sa conquête d’abonnés (et du marché). Selon Iliad, qui a publié ses résultats du troisième trimestre, Free a recruté 93 000 nouveaux clients sur la période. Dont 20 000 issus d’Alice, l’autre marque Internet du groupe fondé par Xavier Niel. Au total (migrations et défections), Alice a laissé partir 40 000 abonnés. Iliad ne précise cependant pas la part des nouveaux utilisateurs ayant spécifiquement souscrit à la Freebox Revolution face à la Freebox « classique » au forfait plus économique (mais sans les appels illimités vers les mobiles). Mais selon l’entreprise, la croissance est tirée par le « succès commercial de l’offre Freebox Révolution ».

Au total, le groupe Internet déclare 4,79 millions d’abonnés (dont 91,6  % en dégroupés, fruit de la poursuite de la stratégie d’ouverture des points de raccordements abonnés) : 4,4 millions pour Free et 432 000 pour Alice qui ne cesse de voir sa clientèle s’évaporer (et Iliad ne semble rien faire pour colmater ces fuites). Un état des lieux qui permet à Iliad de revendiquer 34  % du marché des recrutements nets.

38 euros par abonnés Freebox Revolution

Sur le front des résultats financiers, le groupe de Xavier Niel affiche une hausse de 5 % sur le troisième trimestre 2011 à 537 millions d’euros (511 millions pour la même période en 2010), indique ITespresso.fr. La quasi-totalité des revenus provenant de ses services d’accès grand public (532 millions d’euros). Et plus de 1,56 milliard depuis le début de l’année 2011. Le volet solutions Entreprise ne représente qu’une infirme partie (2,3 millions d’euros).

Le revenu moyen par abonné (Arpu) reste stable à 35,5 euros. Un Arpu tiré par l’offre Freebox Revolution qui s’élève à 38 euros par abonné. Soit 2 euros de plus que le coût mensuel du service. Fort de ces résultats et particulièrement d’une base de près de 5 millions de contacts, Free prépare activement le lancement commercial de son offre mobile prévue pour début 2012 au plus tard.

crédit photo © Tomislav – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur