Intel annonce des laptops équipés de son modem 5G pour 2019

PCPoste de travail

Intel annonce que des PC évoluant sous Windows 10 supportant la connectivité cellulaire 5G arriveront dès l’année prochaine.

Intel s’active sur le front de la 5G avec l’annonce du lancement en 2019 d’ordinateurs portables « Always Connected » évoluant sous Windows 10 et bénéficiant du support de la 5G.

Lors du Mobile World Congress (MWC) qui débute le 26 février, la firme de Santa Clara fera l’annonce officielle de ces futurs laptops connectés en 5G. Pour l’occasion, la firme dirigée par Brian Krzanich présentera un prototype de laptop 2 en 1 (laptop et tablette) intégrant un processeur Core i5 de 8ème génération ainsi qu’un modem 5G.

Le fabricant de puces a noué des partenariats avec Microsoft, Dell, Lenovo et HP afin de proposer ses modems 5G à ces sociétés.

La présence de Microsoft parmi ces partenaires est intéressante, car elle laisse entrevoir la possibilité d’un futur Surface Pro supportant la 5G.

Ces futurs laptops auront donc pour point commun le modem 5G XMM 8060 annoncé par Intel en novembre dernier.

L’autonomie de telles machines sera un élément névralgique. La course à la finesse de gravure y jouera inévitablement un rôle clé.

En témoigne l’annonce de Qualcomm concernant l’utilisation du process 7 nm (nanomètres) de Samsung pour la fabrication de ses futurs modems 5G. Le premier SoC (System on Chip) de la firme californienne à en bénéficier devrait être le Snapdragon 855.

Sur le terrain de la 5G, le groupe californien a d’ailleurs pris de l’avance avec son modem X50 5G. Une liste conséquente d’opérateurs mobiles, d’équipementiers réseau et de fabricants de smartphones l’ont en effet choisi pour réaliser des tests à compter de cette année.

Mais, Intel entend aussi jouer la carte de la connectivité Wi-Fi 802.11ax pour équiper les futurs laptps 5G. Prochaine évolution du Wi-Fi, ce standard marquera un virage avec une normalisation qui devrait être finalisée en 2019. Sur le papier, cette norme devrait permettre d’atteindre des débits de 4,6 Gb/s, à l’instar du WiGig (Wi-Fi 802.11ad). Pour ce faire, elle exploitera des techniques issues de la 4G LTE telles que l’OFDMA (orthogonal frequency-division multiple access). Elle permettra avant tout de hisser le Wi-Fi au niveau de la 5G en termes de débit.

(crédit photo : VisualHunt)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur