Le 1er smartphone Ubuntu débarque en Europe et en vente flash

AppsMobilitéOS mobilesSmartphones

Le constructeur BQ et Canonical lancent enfin un smartphone sous Ubuntu en Europe. Avec une interface innovante pour séduire utilisateurs et développeurs.

Annoncés pour le courant de l’année 2014, les smartphones sous Ubuntu commencent à arriver sur le marché. Le constructeur espagnol BQ, et son partenaire Canonical, éditeur de la distribution libre, annoncent que « le premier smartphone équipé du système d’exploitation Ubuntu, l’Aquaris E4.5 Ubuntu Edition, sera disponible au cours des prochaines semaines dans toute l’Europe  ». Encore un peu de patience, donc.

L’Aquaris E4.5 s’inscrit comme un modèle de milieu de gamme avec son écran 4,5 pouces en 540 x 960 pixels, des capteurs photo de 8 et 5 millions de pixels, avec enregistrement des vidéos en full HD (1080p) et une offre double SIM. L’ensemble est motorisé par un processeur MediaTek Core Cortex A7 cadencé à 1,3 GHz avec 8 Go de mémoire interne et 1Go de RAM. S’il dispose du Wifi (802.11b/g/n) et du Bluetooth 4.0, il est néanmoins regrettable que l’appareil ne supporte pas la 4G à l’heure où celle-ci explose en France et en Europe en général. L’Aquaris E4.5 sera proposé à moins de 170 euros.

Unity sur mobile

Qui dit smartphone sous une autre plate-forme dit nouvelle interface. Celle-ci se veut innovante pour tenter de se distinguer du reste de l’offre. D’abord, on y retrouve l’environnement Unity propre au desktop (et aux polémiques) avec sa barre verticale de lancement d’applications accessible en glissant le doigt sur le côté gauche de l’appareil. Une fois l’application lancée, l’idée sous-jacente est de privilégier la navigation par l’accès aux contenus, ou l’accès directe à des applications contextuelles sans avoir à repasser par l’éternel bureau d’accueil ou page d’applications comme dans les univers proposés sous Android et iOS. Un modèle baptisé Scopes, qui n’est d’ailleurs pas sans faire penser à celui de Blackberry 10.

Il restera néanmoins à vérifier l’appétence des utilisateurs pour cet environnement assez disruptif (à en croire la vidéo de démonstration accessible ici) et l’adoption des développeurs pour ce modèle. « Pour les développeurs, les Scopes sont une solution bien plus simple et efficace de développer des expériences mobiles que les traditionnelles applications proposées aujourd’hui. Ils changent de façon significative la dynamique des écosystèmes et permettent une expérience complètement inédite », assure Cristian Parrino, vice-président de la division mobile de Canonical.

Une pléthore de plates-formes mobiles

Plusieurs partenariats ont été signés avec Canonical et BQ pour garantir la présence d’une offre de contenus l’occasion du lancement de l’appareil. Signalons les offres de Weather Channel, Songkick (musique), l’éditeur Fiabee, Inrix (trafic routier), Giggaff (MVNO)… Les deux partenaires en attendent d’autres.

Dans un premier temps, l’Aquaris E4.5 sera disponible uniquement à travers des ventes flash sur le site de BQ qui annoncera la date, la semaine prochaine, à travers les comptes de réseaux sociaux (@Ubuntu, @bqreaders, @bq_France, Facebook et Google+). La distribution du nouveau smartphone en Europe devrait se poursuivre ensuite à travers des opérateurs. Notamment chez 3 Suecia (Suède), amena.com (Espagne), GiffGaff (Royaume-Uni) et Portugal Telecom pour l’heure.

Avec l’Aquaris, Ubuntu vient ainsi enrichir une offre de plates-formes mobiles déjà riche. Au-delà des historiques iOS, Android, Windows Phone et Blackberry, Firefox OS (Mozilla), Sailfish OS (Jolla) ou Tizen (Samsung) tentent également de creuser leur sillon. Sans oublier les distributions remodelées d’Android type Cyanogen. Autant de micro marchés qui risquent de se faire concurrence.


Lire également
Découverte d’Ubuntu en version smartphone
L’Espagnol bq et le Chinois Meizu premiers constructeurs de smartphones Ubuntu


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur