Le TGV Est adopte le Wi-Fi

Régulations

Une information qui décoiffe !

Les usagers vont bientôt pouvoir surfer en Wi-Fi dans le TGV entre Paris et Strasbourg, le tout à plus de 300 km/h.

Mais il faudra patienter un peu. Annoncé pour 2009, ce réseau permettra aux habitués de cette ligne qui permet de relier Strasbourg à Paris de profiter des joies du Web par le biais d’un accès Wi-Fi gratuit accessible depuis les wagons.

Le projet de la SNCF est ambitieux. Il a réellement commencé en 2003. Rappelons que les premiers tests de cette infrastructure ont été réalisés en décembre 2007 et que la ligne reliant Paris à Strasbourg en 2h20 a été ouverte en juin 2007.

Dès juin 2007, la SNCF annonçait que les limites de la technologie GSM venaient d’être repoussées sur la ligne à grande vitesse (LGV) Est européen, ouverte le 10 juin 2007.

Dans son communiqué, la SNCF annonçait alors : “Le Réseau Ferré de France (RFF) qui a construit la LGV Est européenne, la SNCF qui exploite la ligne et Nortel fournisseur d’équipements de télécommunication GSM-R ont réussi à établir et à maintenir une communication GSM-R (Global system for mobiles – Railway) à plus de 500km/h.”

Selon les premières informations disponibles, ce réseau Wi-Fi sera gratuit et permettra aux usagers de surfer le Web à une vitesse de 2Mbps en téléchargement et 512Kbps en upload. Ce service a coûté près de 20 millions d’euros à la SNCF.

Précisons que si pour l’instant la connexion est gratuite elle va rapidement devenir payante. La SNCF évoque la somme de 5 euros par heure

À bord, la connexion Internet est assurée par satellite et des relais Wi-Fi installés au sol permettent d’assurer la couverture des rails, des stations et des trains en Wi-Fi.

À terme, les connexions sont prévues dans les trains de l’est de la France, en Allemagne, en Suisse et au Luxembourg, précise un porte-parole de la compagnie ferroviaire française SNCF.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur