Le wifi 802.11n devient enfin un standard

Réseaux

Après 7 ans de discussion, l’IEEE a finalisé ses travaux sur le wifi à très haut débit. Les constructeurs vont enfin pouvoir faire certifier leur produit réseau sans fil.

A partir d’octobre prochain, les fabricants de matériels wifi ne seront plus obligé d’estampiller leurs produits à la norme 802.11.n du sigle « pre-N » ou « Draft ». Après sept ans de discussions, l’IEEE, l’organisme notamment chargé de la standardisation des technologies de connexion réseau, a finalisé ses travaux vendredi dernier. La technologie IEEE 802.11n devient enfin un standard dont les spécificités finales seront publiées mi-octobre prochain dans un document de 560 pages élaborés par 400 participants issus de 20 pays.

Rappelons que le 802.11n se présente comme le wifi à très haut débit. Successeur du 802.11b/g, le « n » autorise des débits théoriques de 300 Mbit/s (contre 54 Mbit/s pour le wifi g) et devrait évoluer vers les 600 Mbit/s à l’avenir. Ce qui pourrait en faire l’Ethernet sans fil des entreprises, simplifiant ainsi le déploiement d’un réseau physique ou son extension tout en assurant une qualité de service nécessaire aux activités professionnelles. Les caractéristiques du wifi n se distinguent également par une meilleure réception du signal grâce à une technologie multi-antennes baptisée MIMO (Multiple-In – Multiple Out).

Dans les faits, de nombreux constructeurs de routeurs, modem sans fil et autres modules wifi ont intégré le 802.11 n depuis la publication en 2007 du Draft (document de travail), version préliminaire à la norme finale suffisamment avancée dans ses caractéristiques techniques pour être fonctionnelle. Mais cette intégration n’offrait aucune garantie de compatibilité entre les différents équipements. La standardisation apportera cette garantie et ainsi rassurer les entreprises qui investiront dans un réseau sans fil de nouvelle génération. La mise à niveau pour les équipements « pre-N » déjà installés peut normalement s’effectuer par simple « flashage » du micro-logiciel des composants. Le 802.11n devrait donc permettre aux entreprises de décupler les capacités de leurs réseau pour des investissements supplémentaires relativement modestes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur