LibreOffice enfin prête pour l’entreprise

LogicielsOpen Source

La version 3.4.2 est présentée par son éditeur, The Document Foundation, comme la première taillée pour les usages en entreprise. Une version nettoyée des bugs de la 3.3.

The Document Fondation (TDF) a annoncé, en début de semaine, la mise à disposition de LibreOffice en version 3.4.2. La première version de la suite bureautique taillée pour l’entreprise, selon son éditeur. « LibreOffice 3.4.2 corrige la majorité des bugs les plus importants identifiés par les utilisateurs de la version précédente, [la 3.3 présentée en début d’année, NDLR], et peut être déployé pour les besoins de production par la plupart des entreprises. », estime TDF dans son communiqué. Elle est disponible pour les plates-formes Windows, Mac OS X (Intel et PowerPC) et Linux (paquets RPM et DEB) en versions 32 et 64 bits.

L’alternative à Microsoft Office
Rappelons que TDF et LibreOffice sont nés des divergences de la communauté avec Oracle et sa gestion d’OpenOffice.org et s’appuie sur les codes sources de ce dernier. L’ensemble des modules bureautiques (texte, tableur, présentation, base de données, dessin, formulaires, éditeur d’équations…) est présent. LibreOffice, comme OpenOffice.org, composent donc des alternatives crédibles à l’offre Office de Microsoft. Proposé sous licence libre (LGPL public license), LibreOffice est téléchargeable gratuitement à partir de cette page

LibreOffice 3.4.2
LibreOffice 3.4.2, une version suffisamment puissante et stable pour un usage professionnel.

Parmi les nouveautés de cette version 3.4 on trouve une meilleure gestion du copier/coller dans le tableur (Calc), une amélioration de l’exportation des documents contenant une galerie d’images en mode HTML, une prévisualisation sur le texte du rendu des polices pour les alphabets non latin, l’ajout de couleurs personnalisées, un meilleur rendu du texte sous Linux, etc. A noter également, que le fichier d’installation pour Windows comprend l’ensemble des versions localisées. La langue par défaut est proposée lors de l’installation, simplifiant ainsi celle-ci.

Incompatibilités avec Office365
A noter qu’il reste quelques écueils. Si les fichiers PowerPoint (PPTX) créés sous LibreOffice sont lisibles par Microsoft Office, ils ne peuvent pas l’être par l’application de lecture PowerPoint Viewer et encore moins par Office365. Les données ne sont pas intégralement affichés dans les rapports créés à l’aide de l’assistant. Et des bugs persistent dans Writer selon l’usage de la fonction Annuler-Désannuler dans les formules déplacées et les notes de bas de pages.

TDF précise encore que LibreOffice 3.4.2 est l’aboutissement du travail de 300 contributeurs qui sont intervenus 23.000 fois sur les 5 millions de lignes de code de l’application. Contributeurs répartis entre les entreprises Oracle (25 %), SUSE (25 %), RedHat (20 %), 25 % de contributeurs autonomes et le reste par des développeurs antérieurs à la création de TDF, et de différentes organisations (Canonical, Bobiciel, CodeThink, Lanedo, SIL, et Tata Consultancy Services).

La version 3.4.3 pour fin août
« TDF est né avec l’objectif de faire évoluer le code de OpenOffice.org pour développer une suite bureautique libre plus propre et plus légère et, après dix mois de travail, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre cet objectif, souligne Bjoern Michaelsen, l’un des quatre contributeurs issu de Canonical et membre clé du comité directeur de la fondation. Bien sûr, avec un tel effort de rénovation du code, nous sommes conscients du risque à court terme de réduction de la stabilité, mais cela est contrebalancé par l’amélioration à long terme des fonctionnalités, de la vitesse et – là encore – de stabilité. » Une stabilité qui se verra renforcée dans la version 3.4.3 prévue pour la fin août.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur