Linux : le système de fichiers Btrfs d’Oracle monte en puissance

CloudOpen Source

La future star des systèmes de fichiers Linux à toutes les chances d’être Btrfs. Une offre qui devrait grandement progresser avec la mouture 3.4 du noyau.

Le système de fichiers open source Btrfs, créé et développé par Oracle, semble être en mesure de devenir une des pierres angulaires du noyau Linux. Ce n’est pas un hasard si SUSE et Oracle ont décidé d’en activer le support officiel dans leurs distributions Linux respectives.

Nos confrères de Phoronix expliquent que le futur noyau 3.4 intégrera diverses améliorations pour ce système de fichiers, dont certaines sont justement des correctifs apportés par SUSE. À la clé, une meilleure gestion du cache et de la défragmentation des données, qui se traduira par des performances en progrès. Des blocs de métadonnées de grande taille pourront également être stockés.

Compression et vitesse

Mais ce n’est pas tout. Probablement dans le but de départager les offres en présence, les fonctions de compression avancées Snappy et LZ4 ne feront pas partie de cette fournée… mais probablement d’une prochaine.

Ces deux offres proposent un taux de compression moyen de l’ordre de fois deux et une vitesse de traitement sans égale. Sur un Intel Xeon, Snappy compresse les données à 202 Mo/s, et les décode à 797 Mo/s. LZ4 fait encore mieux : 286 Mo/s en lecture et 1081 Mo/s en écriture.

Avec un disque dur, les gains en vitesse obtenus par la compression compenseront sans peine le temps CPU consommé par cette opération. Sur un SSD, bande passante disque et temps CPU disponible seront en baisse. Reste toutefois la précieuse réduction de la taille des données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur