L'iPhone 3G débarque en France, Orange met les petits plats dans les grands

Cloud

L’opérateur espère bien relancer des ventes qui se sont très vite essoufflées

Ce jeudi sera une journée à marquer d’une pierre blanche pour les fans français de la pomme. L’iPhone 3G sera en effet lancé dans notre pays, six jours après un premier lancement mondial dans 21 pays.

Orange, opérateur exclusif du terminal, entend mettre toutes les chances de son côté pour optimiser ce lancement. 150 des 650 boutiques de la filiale de France Télécom seront ouvertes dès 8h et des petits-déjeuners seront offerts aux premiers clients. Par contre, il ne semble pas que le groupe ait prévu l’ouverture des boutiques parisiennes dès ce mercredi soir à minuit comme lors du lancement de la première version du mobile.

Si Orange est opérateur exclusif, il ne sera pas le seul à distribuer le combiné 3G. Darty et la Fnac auront ce droit. La première enseigne ouvrira également ses portes à 8h, la seconde n’a pas prévu de dispositif particulier.

Lors de la sortie de l’iPhone 2,5G le 29 novembre 2007, Orange ne cachait pas ses ambitions. Il s’agissait de vendre 100.000 terminaux en un mois et 400 à 500.000 à la fin 2008.

Passé l’effet de mode, les choses ont commencé à se compliquer. Ainsi, la barre des 100.000 exemplaires n’a été passée qu’à la fin mars 2008, soit un retard de trois mois par rapport à la feuille de route. Surtout, le rythme des ventes s’est vite essoufflé. A ce jour, Orange revendique 150.000 ventes, un résultat bien éloigné des objectifs.

Mais avec l’iPhone 3G, Orange entend bien mettre toutes les chances de son côté. On le sait, l’opérateur commercialisera le terminal à partir de 149 euros avec un forfait à partir de 49 euros par mois contre 399 euros pour la première version. Un produit d’appel plutôt séduisant. Par ailleurs, le combiné sera proposé à 99 euros pour les clients qui ont payé la première version au prix fort.

Surtout, si Orange reste l’opérateur exclusif de l’iPhone, le mobile tactile sera également vendu à la Fnac ou chez Darty qui revendront des abonnements Orange. Autant d’éléments qui confortent le groupe dans ses objectifs.

Un représentant de l’opérateur a ainsi confié à Reuters qu’il s’attendait à des ventes “beaucoup plus larges”. “Cette fois-ci, nous disposons d’un réseau de distribution beaucoup plus dense puisque l’appareil n’est pas réservé aux magasins Orange, la gamme de forfaits est plus large, la 3G est très attendue et le prix est plus attractif”, explique-t-il.

Et d’ajouter : “Nous espérons booster nos ventes sur ce modèle (…) Le prix était vraiment un point bloquant, car cela restait un marché de niche.”

Dernier élément rassurant pour Orange : le succès du terminal en quelques jours. Apple a ainsi annoncé que l’iPhone 3G s’était écoulé à un million d’exemplaires en trois jours. Un record sans précédent. Il faut dire qu’Apple a revu point par point sa stratégie quitte à bouleverser son modèle économique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur