Micropole: 58,2 millions sur 6 mois et +14%

Business IntelligenceCloudERPSSII

Micropole annonce les résultats de son premier semestre, conformes aux attentes de la société avec un chiffre d’affaires consolidé de 58,2 millions d’euros.

BIMicropole annonce des revenus consolidés à 58,2 millions d’euros pour le premier semestre 2011, soit une hausse de plus de 14,8 % par rapport au premier semestre 2010.

Conforme aux attentes
La société de consulting spécialisée dans les domaines de la Business Intelligence, de l’e-business, de l’ERP et du CRM maintient donc sa croissance.
Notamment grâce au dynamisme de la Business Intelligence constaté sur le marché et donc auprès de ses clients depuis le début de l’année.
De plus, Micropole prouve la pertinence de ses récents achats. En effet, elle avait acquis de nombreuses sociétés en début d’année telle que l’agence de communication globale Wide (spécialiste du marketing racheté en mai 2011), qui vient renforcer sa section CRM.

Jusqdu’au bout du monde, mais aussi en région
L’expansion de Miropole à l’international se poursuit, avec l’acquisition de la société belge Oasis Consultants, spécialisée dans l’ERP SAP. Un renforcement étayé par le rachat de la société chinoise Easteq, spécialisée dans la Business Intelligence et le développement d’applications d’entreprise.
Cependant, les résultats des filiales Wide et Eastaq n’entrent pas en compte dans le résultat observé au premier semestre.
Micropole renforce néanmoins grandement sa présence dans les domaines de la Business Intelligence ou l’ERP.
« La croissance que nous avions annoncée pour notre activité sur 2011 s’est confirmée sur le premier semestre, nous confortant à nouveau dans notre positionnement de société de conseil et d’intégration de solutions à forte valeur ajoutée et différenciatrices. Notre plan de recrutement de nouveaux collaborateurs est également en phase avec nos objectifs. Concernant la deuxième partie de l’année, les perspectives sont toujours positives et nous continuons à étudier des dossiers d’acquisition d’équipes ou d’entreprises en France, comme à l’international, en phase avec notre stratégie à long terme,» selon Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole.
À noter que les agences régionales françaises de Micropole ne sont pas en reste.
Elles représenteraient plus de 16 % du chiffre d’affaires observé aujourd’hui.

Crédit photo logo: © Beboy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur