Microsoft mise sur Silverlight pour développer Bing Maps

Cloud

Microsoft dévoile une version bêta de son services Bing Cartes. Objectif : concurrencer Google Maps et développer les services du moteur de recherche Bing.

Microsoft vient d’enrichir son application de navigation Cartes (ou Maps en anglais). Disponible depuis le moteur de recherche Bing de l’éditeur, et proposé en bêta publique, Maps s’appuie sur le moteur d’exécution d’applications web riches Silverlight (laquelle se profile vers la version 4 ).

Cette mise a jour a le mérite de fluidifier l’affichage des cartes et photos aériennes et d’accélérer les interactions de l’utilisateur. De nouvelles actions intégrées apparaissent désormais automatiquement : la disparition du plan au profit d’une photo lors d’un zoom intensif sur une zone, l’effacement du nom des rues en cas d’inactivité de la souris. D’autre part, les photos prises depuis la rue font leur apparition avec Streetside (encore peu développé en France) ou Photosynths, le service public de stockage de photos avec mise en forme 3D.

Cartes propose également Maps App, une galerie d’applications qui viendra enrichir la carte géographique d’une couche d’informations (un mashup). Une douzaine d’applications sont déjà proposées dont Twitter Maps qui permet de géolocaliser les tweets des utilisateurs du site de micro-blogging.

Bref, Microsoft s’inspire du fonctionnement de Google Maps pour mieux le concurrencer. Et surtout, en intégrant Maps à Bing, Redmond espère accélérer la progression des parts de marché de son moteur de recherche. Si Bing a gagné du terrain en octobre, le moteur de Microsoft s’octroie moins de 10 % du marché américain. Encore très loin derrière les plus de 65 % détenus par Google.

D’autre part, le choix de porter Maps sur Silverlight risque d’en limiter la portée. Il faut en effet disposer du runtime (et sa version libre Moonlight pour Linux) sur le système pour pouvoir exploiter la nouvelle application de Bing Cartes. L’ancienne, développée sous technologie Ajax (compatible avec la plupart des navigateurs du moment) reste cependant disponible. Maps aurait donc aussi pour mission d’accélérer la propagation de Silverlight, sérieux concurrent du Flash d’Adobe.

microsoftbingmaps.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur