Microsoft unifie les développements sous Windows et ses magasins applicatifs

Logiciels

Le Pdg de Microsoft, Satya Nadella, profite de la conférence Build 2014 pour dévoiler un ensemble de projets visant à unifier les développements sous Windows et ses différents App Store. L’éditeur veut augmenter ses parts de marché mobile en assurant la cohérence de l’expérience utilisateur/développeur sur de multiples terminaux.

La conférence Build 2014 est l’occasion pour Satya Nadella, nouveau Pdg de Microsoft, de réaffirmer ses objectifs. À savoir : tirer profit de la position dominante de l’éditeur dans le logiciel pour proposer une expérience unifiée sous Windows et gagner des parts de marché dans le mobile. « Nous voulons que nos utilisateurs pensent aux terminaux de la famille Windows, ainsi qu’à la cohérence de leur expérience», a déclaré le dirigeant, mercredi 2 avril, dès l’ouverture de la conférence développeurs qui se tient à San Francisco, rapporte Computerworld.

3% de parts de marché dans le mobile

Windows est utilisé par 1,5 milliard d’utilisateurs à travers le monde, mais essentiellement sur le PC, un marché en repli. Aujourd’hui, Microsoft peine à faire de son système d’exploitation le socle commun de référence pour les tablettes et les smartphones (3% de parts de marché en 2013 pour le firme de Redmond, d’après IDC). Ce marché, en croissance , est largement dominé par Android (Google).

Pour améliorer son positionnement, Microsoft veut établir des passerelles entre les univers mobiles et fixes, et faciliter les développements quel que soit le terminal utilisé. « Nous nous sommes lancés en tant que créateur d’outils, avant de devenir l’entreprise de la suite Office ou de Windows ». Le temps est désormais celui des « terminaux et expériences mutiples », a assuré Satya Nadella.

Des applications Windows universelles

Pour unifier l’expérience des utilisateurs et des développeurs, Microsoft a de grands projets. L’éditeur a notamment annoncé la sortie prochaine de Windows Phone 8.1 et l’évolution de son business model. Le système sera fourni gratuitement aux fabricants d’équipement (OEM) qui souhaitent produire des smartphones ou tablettes low cost de moins de 9 pouces.

Microsoft a également officialisé la possibilité de développer des applications Windows universelles. L’architecture de programmation Windows Runtime permettra aux développeurs d’avoir une base de code unique pour créer des applications compatibles avec la mouture desktop ou serveur du système d’exploitation, ainsi que Windows Phone et Xbox. Et l’interface d’une même application pourra être commune ou personnalisée par type de terminal. Une mise à jour de l’environnement de développement intégré Visual Studio IDE est proposée.

Cerise sur le gâteau, Microsoft, champion du propriétaire, va aussi livrer en open source, sous licence Apache 2.0, un ensemble de contrôles WinJS conçus pour les applications du Windows Store en JavaScript. Par ailleurs, une mise à jour de Windows 8.1 associe des fonctionnalités qui ont fait le succès de l’OS à une interface d’abord pensée pour les terminaux tactiles.

Une unification de l’App Store

En plus des développements sous Windows, Microsoft va étendre son approche unifiée à l’App Store. Désormais, une application achetée dans le kiosque de Microsoft pourra être utilisée à la fois sur un smartphone et sur un PC de bureau.

L’initiative doit permettre aux développeurs de proposer leurs applications à une clientèle étendue et, par extension, d’augmenter leurs revenus, a expliqué Satya Nadella. Les utilisateurs, de leur côté, pourront partager leurs documents depuis leurs différents terminaux en s’appuyant sur le Cloud Microsoft.


Lire aussi

MWC 2014 : une mise à jour de Windows 8.1… avec un menu Démarrer plus conventionnel


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur