Monitoring Cloud : NetApp croque CloudCheckr

La démarche FinOps gagne du terrain au sein des DSI, à mesure que l’infrastructure se cloudifie et que l’accès aux applications  métier en mode SaaS deviennent progressivement la norme.

Contraction des termes finances et opérations, le FinOps regroupe l’ensemble des techniques qu’une entreprise déploie pour piloter sa dépense de services informatiques.

 

NetApp  a bâti son offre Cloud, baptisée  Spot by NetApp, à coups de croissance externe avec l’acquisition de Talon Software, en mars 2020 suivie par celles de CloudJumper le mois suivant et de Spot en juin de la même année. Cette dernière, créé en 2015 à Tel Aviv, a développé Cloud Analyzer, une plateforme d’optimisation des charges multicloud. 

 « L’acquisition de CloudCheckr complète et étend le portefeuille Spot by NetApp pour créer une suite de services CloudOps leader du secteur, et elle vient s’ajouter à l’acquisition récente par la société de Data Mechanics.  » indique NetApp qui ne communique pas le montant de la transaction.

Fondée en 2011,  CloudCheckr a levé 67,4 millions $ en quatre tours de table dont le dernier en avril 2019 ( série B) s’élevait à 15 millions $.