MWC 2015 : Intel met de l’ARM dans ses puces mobiles Atom x3 C3000

ComposantsMobilitéPoste de travailSmartphones

Les Atom x3 intègrent un GPU ARM, un modem 3G ou 4G, et ne sont pas fondus dans les usines d’Intel. Une stratégie surprenante.

Intel profite du Mobile World Congress 2015 de Barcelone pour officialiser ses nouvelles gammes de puces Atom, les x3, x5 et x7. Peu de surprises du côté des x3 et x5, des SoC de l’engeance « Cherry Trail », conçus essentiellement pour le monde des tablettes et gravés en 14 nm dans les usines d’Intel.

Les Atom x3 C3000 sont beaucoup plus intéressants. Dédiés au monde des smartphones low cost, ils sont originaux à plus d’un titre. Pour des raisons de coût, ils ne sont gravés qu’en 28 nm… par TSMC et non Intel. De plus, leur cœur graphique est un Mali d’ARM. Enfin, ils intègrent un modem 3G/4G. Une première chez Intel.

Trois Atom C3000

Les SoC Atom x3 C3000 « Sofia » sont accessibles en trois versions différentes :

  • Atom x3-C3130 : bicœur 1 GHz, GPU Mali 400 MP2, modem 3G ;
  • Atom x3-C3230RK : quadricœur 1,2 GHz, GPU Mali 450 MP4, modem 3G ;
  • Atom x3-C3440 : quadricœur 1,4 GHz, GPU Mali T720 MP2, modem 4G.

Des puces aux caractéristiques intéressantes, mais qui auront fort à faire avec les composants ARM de dernière génération, alignant plus de cœurs et une fréquence de fonctionnement plus généreuse.

Notez que le C3230RK sera fabriqué par Rockchip. Une annonce qui fait suite à l’accord de partenariat signé entre les deux sociétés l’année passée. Voir à ce propos notre article « Intel s’associe au chinois Rockchip sur les puces mobiles »).

À lire aussi :
Semi-conducteurs : Intel vise le 10 nm… Et après ?
Intel segmente sa gamme Atom avec les x3, x5 et x7
Intel espère vendre 44 millions de composants pour tablettes en 2015


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur