NCS : les points clés des nouveaux routeurs télécoms de Cisco

Cloud

La nouvelle famille de routeurs de classe opérateur NCS (Network Convergence Systems) de Cisco marque la rupture pour accompagner les réseaux de demain et l’Internet des objets.

En quoi la nouvelle famille de routeurs pour opérateurs télécoms Cisco NCS (Network Convergence Systems) – lire « 1,3 Péta-bit/s : Cisco répond à la croissance des débits avec les routeurs NCS »  – est-elle une technologie de rupture pour les réseaux de demain ? Nous répondons à cette question en décryptant les points clés de offre.

L’objectif suivi par Cisco est à la fois de disposer de capacités étendues afin de supporter la croissance exponentielle des données – de la vidéo, du cloud, du trafic mobile et de l’Internet of Everything (Internet des objets et M2M – Machine-to-Machine – dans le langage Cisco), etc. – et de s’adapter aux nouvelles approches du réseau que sont la virtualisation, afin de permettre la multiplication des services de télécommunications, et le SDN (Software-defined Networking), afin de simplifier la consolidation de l’infrastructure, le déploiement et l’administration des opérations.

Marc Rispoli, Directeur des ventes Enterprise chez Cisco, nous a décrit la famille des routeurs Cisco NCS, composée de trois plateformes, au travers de leurs rôles :

  • Le Cisco NCS 6000 est le fer de lance. Il concentre le plus d’attributs. Il offre par exemple des fonctions de routage et de transport optique. C’est un équipement de très haut de gamme, qui offre le traitement IP le plus développé, avec des innovations fortes d’un point de vue matériel.
Cisco NCS-6000
Cisco NCS-6000
  • Le Cisco NCS 4000 est une machine de gestion de la couche optique, avec des options de type ODN, Sonet, etc. C’est une plateforme d’optique de nouvelle génération, pour l’agrégation et le transport. Flexible, elle permet de bien gérer en dessous des 100G.
Cisco NCS 4000
Cisco NCS 4000
  • Le Cisco NCS 2000 est un multiplexeur optique de nouvelle génération vers des backbones de très haut débit, pour les réseaux qui migrent vers le 100G et au dessus.
Cisco NCS 2006 et NCS 2002
Cisco NCS 2006 et NCS 2002

Positionnement de la gamme

Cisco NCS 6008
Cisco NCS 6008

Les routeurs NCS embarquent un processeur réseau Cisco nPower X1, avec jusqu’à 4 milliards de transistors sur une puce unique, qui offre de hauts niveaux tant de performance et de bande passante, que de programmabilité et d’évolutivité. Pour le réseau télécoms, mais également pour le réseau du datacenter, NCS prend en charge la liaison entre la couche IP et la couche optique. Ce qui devrait lui réserver rapidement une place au sein de l’architecture unifiée UCS. Ainsi que dans la solution Dynamic Fabric Automation.

La gamme NCS prend place aux côtés – et au dessus par les performances, en particulier ses capacités de virtualisation – des familles de routeurs CSR (Carrier Routing System) et ASR (Aggregation Services Router) de Cisco. L’équipementier dispose ainsi d’un portefeuille dédié à son architecture innovante Cisco ONE Service Provider Architecture, basée sur les concepts SDN et NFV (Network Functions Virtualization).

Des fonctionnalités avancées pour la virtualisation

Les routeurs NCS embarquent des fonctionnalités de virtualisation avancée et d’abstraction de la topologie, du réseaux et des services Cisco Prime et Cisco Quantum. Agissant comme un système unifié, ces fonctionnalités simplifient l’orchestration des ressources physiques et virtuelles sur la géographie du réseau. Elles ont également l’intérêt de fédérer les ressources de calcul du réseau. Les composants de services étant de plus en plus basés sur des processeurs proches de ceux des serveurs informatiques, ils offrent des fonctions de ‘compute’ et donc de calcul.

C’est là également une rupture proposée par Cisco. La virtualisation et l’unification des infrastructures jusque sur le réseau tend à créer une architecture partagée où tous les composants peuvent être exploités dans des processus qui s’éloignent de leurs fonctions initiales mais qui renforcent la performance. Par exemple, NCS peut faire migrer les fonctions de plan de contrôle vers les serveurs UCS du datacenter, et capitaliser sur la puissance de traitement des serveurs en lame.


Voir aussi
Marc Rispoli (Cisco) : « La gamme NCS couvre les besoins des 10 à 15 prochaines années »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur