Neuf Cegetel et NextiraOne créent l'IP Alliance

Réseaux

Ce rapprochement entre opérateur et intégrateur concerne les communications convergées sur IP

Les technologies IP n’ont pas fini de changer la donne. Elles permettent d’amener à travers un seul réseau convergé l’ensemble des services de communications longue distance sur le poste de travail, et aboutissent à centraliser les fonctions de PBX, voire à les confier à l’opérateur. Ce qui suppose que le réseau et les équipements sur site soient 100 % compatibles avec le tout IP de l’opérateur. D’où la nécessité pour l’opérateur, soit de revenir sur le LAN (c’est l’option suivie par Orange Business Services), soit de s’allier à un expert reconnu du LAN.

C’est le choix que vient d’officialiser Neuf Cegetel. Il s’est lié à NextiraOne dans un Programme IP Alliance, que les comportements de l’opérateur public n’ont d’ailleurs fait qu’accélérer. « Orange Business Services est maintenant notre concurrent commun« , reconnaît Foucault de la Rochère, dg de NextiraOne France. Mais l’alliance est offensive : « Orange, ajoute-t-il, a moins intérêt que nous à provoquer le bouleversement technologique de l’IP convergé« .

Fort de ses certifications (avec Alcatel-Lucent, Cisco, Genesys, Nortel, Microsoft, Check Point, Polycom, Sony, pour la vidéo sur IP, et HP), l’intégrateur veut garantir l’interopérabilité à 100 %.

Neuf Cegetel, lui-même opérateur d’un réseau IP convergé, ne demande qu’à aller jusqu’au bout de l’évolution. « Sur les entreprises, résume Michel Paulin, dg, nous avons la même vision que pour le grand public : apporter le maximum de débit et de services unifiés sur IP au moindre coût. »

Les entreprises ne peuvent pas rester au milieu du gué, avec des architectures hybrides IP-TDM. Il est temps qu’elles passent à l’ère du tout convergé sur SIP. Impatience que partage évidemment NextiraOne. « Seul l’IP progresse dans un marché des télécoms d’entreprise globalement en régression« , complète le dg de l’intégrateur.

Aux termes de ce Programme IP Alliance, les deux partenaires vont donc démarcher ensemble les moyennes et les grandes entreprises ainsi que les administrations. Ils vont concourir ensemble à leurs appels d’offres, proposer pour commencer des solutions conjointes de ToIP multisite. Leurs prestations pourront inclure le conseil, l’accompagnement au changement, le déploiement, l’hébergement et l’exploitation déléguée. Selon le contexte, ils seront l’un ou l’autre le chef de file du projet. Mais le service support conjoint sera dans tous les cas assuré par NextiraOne, qui applique d’ailleurs désormais les meilleures pratiques Itil en la matière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur