Nokia 215 : Microsoft s’obstine dans les features phones

MobilitéSmartphones

En proposant le Nokia 215, un téléphone mobile à 29 dollars, Microsoft renoue avec la stratégie de Nokia de connecter le prochain milliard de personnes à Internet.

Avec le rachat de Nokia en septembre 2013 (pour 7,5 milliards de dollars), on croyait que Microsoft avait définitivement abandonné le segment des features phones et entendait se concentrer sur les smartphones Lumia sous Windows Phone. Surtout après que Redmond ait arrêté d’accoler la marque Nokia à ses Lumia. Qui plus est, l’éditeur avait annoncé, l’été dernier, l’abandon de la plate-forme S40 utilisé par les modèles Asha de Nokia.

Un téléphone pour accéder à Internet

Mais il n’en était rien. Microsoft vient d’annoncer le Nokia 215, un téléphone doté de fonctions de base qui sera proposé à 29 dollars hors taxes. Malgré sa configuration minimale (écran 2,4 pouces, caméra VGA, Bluetooth 3.0 mais pas de Wifi…), le terminal est doté d’un navigateur (Opera Mini) qui permettra de surfer sur Internet mais uniquement sur les bandes 900 et 1800 MHz, généralement attribuées à la 2G. Le moteur de recherche Bing et les applications MSN Weather, Twitter et Facebook complètent la panoplie de l’internaute mobile.

En proposant un téléphone mobile doté de fonctions Internet, Microsoft y voit « l’opportunité de connecter le prochain milliard de personnes à Internet pour la première fois », justifie Jo Harlow, vice-présidente et responsable de la division Devices. Un discours que tenait déjà Stephen Elop, transfuge de Microsoft qui a dirigé Nokia de 2010 jusqu’à son retour à Redmond en 2014.

Élargir la base des utilisateurs

En poursuivant la politique de l’ère Nokia, la stratégie de Microsoft continue de surprendre. D’abord parce que l’ouverture d’Android pousse le marché à favoriser les smartphones y compris par sur les marchés émergents. Une tendance à laquelle l’éditeur de Windows répond avec des Lumia autour ou à moins de 100 euros (le Lumia 530 à 79 euros notamment) et que le Nokia 215 risque de venir concurrencer. Néanmoins, ce n’est probablement pas sur la marge de ses modèles d’entrée de gamme, Lumia ou Nokia, que Microsoft générera des revenus. Pour l’entreprise de Redmond, il s’agit donc probablement d’élargir la base d’utilisateurs afin d’espérer lui vendre d’autres produits et services par la suite.

Le Nokia 215, également décliné en version double SIM, sera distribué dans le courant du premier trimestre 2015 au Moyen-Orient, Afrique, Asie et en Europe.


Lire également
Thierry Amargé (Microsoft) : «La gamme Lumia séduit 15% du marché pro français»
Stephen Elop (Microsoft): «Nous allons faire du volume avec les Lumia»
La tablette Nokia N1 sera accessible dès le 7 janvier… en Chine


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur