Nokia se déleste de Qt à Digia

Poste de travail

Nokia revend sa division Qt à l’éditeur Digia qui entend notamment porter la plate-forme de développement pour Android, iOS et Windows 8 mais pas Windows Phone.

Nokia continue de se délester de ses activités désormais alternatives à Windows Phone. Le constructeur vient de vendre sa division de développement Qt à Digia, selon un communiqué de cette dernière. Basé en Finlande, Digia est à la fois un éditeur logiciels et une société de services notamment en direction des secteurs de la finance, publics et des télécommunications. Elle opère sur les marchés finlandais, russe, chinois, suédois, norvégien et aux Etats-Unis.

L’opération, au montant non révélé, comprend la reprise des outils de développement ainsi que les licences commerciales, open source, et les services liés. Autrement dit, toutes les activités jusqu’alors menées par Nokia sous Qt. L’opération comprend également le transfert de 125 salariés de Nokia principalement basées à Oslo, ainsi qu’en Norvège et en Allemagne. Digia exploitait déjà la licence commerciale de Qt depuis mars 2011.

L’avenir de Qt assuré

« Nous sommes impatients d’accueillir l’équipe Qt, se réjouit Tommi Laitinen, SVP, International Products chez Digia. En ajoutant cette organisation de classe mondiale à notre équipe nous prévoyons de construire la prochaine génération d’environnement de développement multi-plate-forme. » Digia entend en effet travailler avec les 450 000 développeurs de la communauté pour assurer le lancement de Qt5. L’éditeur s’engage par ailleurs à assurer l’avenir du projet Qt en assurant sa disponibilité tant en open source que sous licences commerciales. Le projet sera suivi sur qt-project.org.

Qt a en effet du potentiel. Il permet le développement d’applications supportées dans les environnements Unix/Linux (notamment la bibliothèque de l’environnement graphique KDE), Windows et Mac et est exploité dans nombre de secteurs industriels tels que l’automobile, la santé, aérospatiale, la défense, l’animation numérique, etc. Digia précise entre autre son intention de rendre rapidement Qt disponible pour les environnements Android, iOS et Windows 8. Mais visiblement pas Windows Phone. La rupture est visiblement définitivement consommée entre Qt et Nokia qui l’avait racheté à son créateur Trolltech en 2008 pour 150 millions de dollars.

crédit photo © Rob – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur