Nokia va récupérer les réseaux cellulaires de Panasonic

MobilitéRéseaux

Nokia serait en pourparlers avec Panasonic pour signer un accord d’acquisition de ses réseaux cellulaires au Japon. Et accéder au marché de NTT Docomo, premier opérateur local.

Dans sa conquête du marché mobile, Nokia (délestée de son activité terminaux mobiles) pourrait bien accroitre sa présence au Japon. La firme finlandaise pourrait récupérer les infrastructures cellulaires de Panasonic, selon des informations révélées par le quotidien économique local Nikkei. Les deux entreprises pourraient conclure un accord avant la fin de l’année et finaliser l’opération avant mars 2015.

Cette opération aurait lieu dans le cadre de la restructuration que le groupe japonais a entrepris depuis plusieurs années et qui vise à recentrer ses activités sur les secteurs de l’automobile, du logement et des appareils électroniques et informatiques grand public. Panasonic a notamment cessé la production de ses smartphones face à l’hégémonie de Samsung et Apple sur le marché japonais. De fait, la production d’antennes et stations de base radio de la filiale Panasonic System Networks ne s’inscrit plus dans la stratégie globale de l’entreprise.

26% du marché des équipements radio

Du coup, Nokia, qui dispose déjà de 26% du marché des équipements radio japonais, pourrait en profiter pour élargir sa présence en tant que fournisseur sur l’île. Les solutions mobiles de Panasonic équipent notamment les réseaux de NTT Docomo, premier opérateur du pays. Nokia se mettrait en concurrence frontale avec NEC et Fujitsu sur un marché national évalué à 260 milliards de yen (1,9 milliard d’euros) par an, selon le Nikkei.


Lire également
Nokia investit dans la modélisation des réseaux avec Nice Systems
Nokia et Juniper poussent le cloud auprès des opérateurs mobiles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur