Nouveaux services fixe-mobile pour le PABX GSM de Centile

MobilitéOperateursRéseaux
Centile Instra Mobile

Couplage agenda, chat SMS, attribution de règles des appels… Centile poursuit l’enrichissement de son PABX pour mobiles ISTRA Mobile.

En début d’année, Centile Telecom Applications présentait ISTRA Mobile, une offre de PABX sur GSM notamment adoptée par l’opérateur finlandais Elisa. Depuis, ISTRA Mobile a bénéficié de deux types de déploiements, nous signale Bertrand Pourcelot, directeur général de Centile : au sein de grosses PME (50 à 2000 salariés) et auprès d’un organisme public, où 15.000 personnes ont bénéficié de la téléphonie d’entreprise via le mobile.

Centile s’est notamment appuyé sur ces retours terrain pour faire évoluer son offre avec de nouvelles fonctionnalités qu’il présentait à l’occasion du salon Réseaux et Télécoms 2012 à Paris, la semaine dernière. Plusieurs innovations sont apportées. Le PBX s’enrichit ainsi du couplage avec l’agenda pour configurer la gestion des appels selon l’état de présence de l’appelé avec intégration des règles de rappel autour du calendrier et de l’annuaire.

« C’est un service majeur pour les entreprises de grande taille », indique Bertrand Pourcelot. La configuration se pilote depuis le terminal via une interface HTML5 « optimisée pour être réactive ».

Messagerie instantanée couplée au SMS

La nouvelle version de la solution introduit également la notion de profil pour attribuer des règles d’appels selon la nature du numéro de téléphone, professionnel ou personnel, mobile ou fixe. « Par exemple, après 18 heures, l’utilisateur peut décider de recevoir seulement les appels personnels, illustre le dirigeant. Cela introduit une souplesse d’usage pour l’utilisateur. »

Autre nouveau service apporté : la messagerie instantanée couplée avec le SMS. Cela ouvre le dialogue avec un correspondant qui ne dispose pas nécessairement de forfait data, indispensable au service de ‘chat’, décloisonnant ainsi les deux univers (data et GSM).

Soulignons également la présentation des numéros appelants enrichie des instructions USSD qui permet de référencer les appels et améliorer leur suivi (par exemple, les appels destinés au service commercial sont clairement identifiés et traités en conséquence). Une astuce qui évite d’installer une application supplémentaire pour assurer le service et qui est compatible avec tous les téléphones mobiles.

Revendre des services IP sans redéfinir le cœur de réseau

Cet ensemble de nouveaux services qui accélèrent la convergence fixe-mobile peut être mise en œuvre rapidement puisqu’il ne nécessite pas le contrôle des services depuis le cœur de réseau. « Notre positionnement est de viser les opérateurs mobiles pour revendre des services sans avoir à redéfinir les services IMS ou le cœur de réseau, indique Bertrand Pourcelot, juste en se branchant sur le cœur de réseau, sans avoir à le changer. »

Une stratégie qui s’écarte des politiques habituelles visant à mettre à niveau l’infrastructure réseau des opérateurs poussés par les équipementiers avec toutes les lourdeurs et lenteurs que cela implique. « L’arrivée de Free Mobile [en début d’année, NDLR] a donné un coup de pied dans la fourmilière des tarifs, explique le patron de Centile, les MVNO se doivent de réagir face aux exigences des utilisateurs. Les opérateurs doivent introduire rapidement des services s’ils veulent maintenir leurs parts. »

Selon Bertrand Pourcelot, « les accès “full MVNO” sont à quai pour 2013 pour le marché de l’entreprise avec le contrôle du réseau de bout en bout et pour éviter aux opérateurs de devenir de simple tuyaux. » Une situation dont Centile compte bien tirer parti avant que l’ensemble des services IP ne soit disponible directement depuis le réseau.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur