Nouvelle panne majeure des services de Google

Sécurité

Du moteur de recherche à Gmail en passant par le fil d’actualité, une partie des utilisateurs de Google ont été privés de ses services. De quoi remettre en cause le modèle SAAS?

Les services Google Search (le moteur de recherche), Gmail (le client de messagerie ), Google News (le flux d’actualités) et Google Docs (la suite bureautique en ligne) et Google Talk (la messagerie en direct) mais aussi Picasaweb, notamment, sont tombés en panne. Pendant plusieurs dizaines de minutes les pages des services s’activaient péniblement, voire pas du tout.

Notre tentative de joindre Google France en fin d’après midi, ce jeudi 14 mai, est restée vaine. “Nous sommes conscients que certains utilisateurs ont du mal à accéder à certains services Google“, a déclaré, par e-mail, un responsable du groupe à l’AFP. Sans plus d’explications. Les pannes de Google entraînaient également des problèmes de chargement des pages de nos éditions électroniques à causes des liens vers les compteurs de statistiques Google Analytics (que les lecteurs victimes de ces lenteurs nous pardonnent).

On en apprend un peu plus sur le blog officiel de l’entreprise de Mountain View. Il s’agirait d’une erreur de routage. “Un problème dans l’un de nos systèmes nous a poussé à rediriger une partie de notre trafic web vers l’Asie, ce qui a créé un embouteillage.” Selon Google, 14% des utilisateurs de ses services ont été affectés.

Les pannes qui affectent les services de Google semblent se multiplier ces derniers temps. Le 24 février, Gmail était resté “planté” 3 heures. Fin janvier, c’est le moteur de recherche qui, suite à une erreur humaine, affichait des messages d’alerte incongrus dans les résultats. En mars, la suite Google Docs laissait fuiter les documents

Ces incident pointent, une fois encore, la fragilité du modèle des services en ligne, notamment le SAAS (application à la demande) qui peuvent rapidement ralentir, voire handicaper, une activité professionnelle. Surtout quand la quasi totalité des services utilisés sont réunis chez un même prestataire. Cette fois encore, Google est parvenu à remettre les choses à la normale « assez » rapidement. Mais qu’en serait-il si ce type de panne devait durer ou se répéter fréquemment?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur