Nutanix séduit un peu plus les investisseurs en levant 145 millions $

CloudDatacenters

Dans un document remis à la SEC, Nutanix qui propose des systèmes convergents, a réussi à lever 145 millions de dollars. La société est ainsi valorisée à 2 milliards de dollars.

Nutanix n’en finit pas de faire parler de lui. La société propose des systèmes convergents pour les datacenters. Elle a une approche basée sur la convergence du calcul et du stockage au sein de machines maison, disposées en clusters et gérées par une surcouche logicielle conçue par la start-up. Cette orientation séduit de plus en plus les responsables informatiques en pleine réflexion sur la consolidation et la réduction des coûts. Les technologies attirent aussi les constructeurs comme Dell, qui a confié le pilotage de son appliance XC Series of Web-scale Converged à Nutanix.

La société plait aussi aux investisseurs avec une cinquième levée de fonds estimé à 145 millions de dollars. A la fin du mois d’août, la start-up annonçait 140 millions de dollars pour une valorisation estimée à 2 milliards de dollars. Dans un document remis à la SEC, Nutanix a donc trouvé 5 millions de dollars supplémentaires pour son tour de table. Au total, elle totalise 347 millions de dollars sur l’ensemble des levées de fonds. Parmi les investisseurs précédents déjà connus il y a Riverwood Capital, Goldman Sachs, Greenspring Associates, Battery Ventures, Morgan Stanley, Blumberg Capital, Lightspeed Venture Partners, Khosla Ventures et SAP Ventures. Les 5 millions additionnels proviendraient d’un investisseur stratégique, souligne le site VentureBeats.

Cet apport financier va permettre le développement des solutions de la firme et leur commercialisation. Car la concurrence commence à monter en gamme avec des pures players comme Simplivity, mais surtout la prise de conscience des grands acteurs comme VMware et Cisco. A l’occasion de son évènement VMworld 2014 à San Francisco, le spécialiste de la virtualisation a présenté sa réponse avec Evo : Rail. Connu sous les noms de code Mystic et Marvin, il s’agit pour VMware de proposer des systèmes convergés pour les datacenters. Il va travailler avec Dell, EMC, Fujitsu, Inspur, Net One Systems Co. et Supermicro. De son côté, Cisco vient de rafraîchir sa gamme UCS avec notamment la série Mini, une solution serveur tout-en-un regroupant compute, storage et networking dans un seul ensemble prêt à déployer.

A lire aussi :

Sylvain Siou, Nutanix : « étendre au stockage l’évolution de l’infrastructure »

Après VMware, Nutanix entend simplifier la virtualisation sur Hyper-V


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur