Open Source : Chef soigne les DevOps avec du déploiement continu

CloudDéveloppeursDSILogicielsOpen SourceOrchestrationProjetsServeursVirtualisation

A l’occasion de son évènement annuel, Chef spécialiste de l’automatisation des infrastructures IT monte en gamme pour proposer un service de continuous delivery pour l’approche DevOps.

Cette semaine se déroule ChefConf 2015 à Santa Clara en Californie, l’évènement client et utilisateur de Chef, spécialiste Open Source de l’automatisation des infrastructures. L’occasion pour la start-up d’annoncer quelques innovations avec une orientation claire vers le DevOps.

Chef permet de créer des « recettes » (via un langage de programmation métier), utilisables pour déployer les serveurs physiques de manière automatisée. Ces recettes sont aussi valables dans le monde virtuel en facilitant le déploiement et la configuration de serveur virtuel, voire de conteneur. Agnostique en matière d’OS, il est compatible avec plusieurs distributions Linux (CentOS, Debian, RedHat, Ubuntu, etc.), Mac OS X et Windows. Le Cloud n’est pas oublié avec le support d’AWS et Azure de Microsoft.

Passer au déploiement continu

Fort de son expertise sur l’automatisation des infrastructures et pour se démarquer de la concurrence, la jeune pousse a décidé de pousser son avantage sur le terrain du DevOps. Cette méthode prône une meilleure combinaison entre développement et mise en production des applications avec à la clé agilité et rapidité de mise sur le marché. Dans cette optique, la société lance Chef Delivery qui est une extension de l’offre initiale en intégrant l’automatisation du build, les tests, la validation et la délivrance en production des modifications réalisées par un développeur ou par un opérationnel. A noter que Chef préconise l’usage de son outil avec un serveur Git pour gérer les modifications apportés au code. L’outil comprend également une solution analytique pour que les métiers puissent suivre les changements apportés.

Chef Delivery est finalement une solution de déploiement continu. D’autres acteurs sont bien positionnés sur ce secteur comme Jenkins par exemple. Chef travaille déjà étroitement avec Jenkins, mais a finalement préféré faire cavalier seul pour pousser sa propre technologie, avec l’argument d’une offre sans couture. Chef Delivery est disponible sur invitation dans un premier temps. Une offre par abonnement sera lancée officiellement à la fin 2015.

A lire aussi :

Comment BlaBlaCar a automatisé sa production IT
Chef et HP apportent des recettes pour adopter le DevOps
Chef, CoreOS, Jenkins et les autres : la boîte à outils Open Source du Cloud

 Crédit Photo : Alexander Assurance-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur