Open source : Microsoft et Xamarin lancent la .NET Foundation

Logiciels

Organisme indépendant, la .NET Foundation est entièrement dédiée au développement de l’écosystème .NET. Elle compte parmi ses membres Microsoft et Xamarin, société qui a mis au point Mono, clone open source de la plate-forme de développement.

L’environnement d’exécution .NET se dote aujourd’hui d’un organisme indépendant, dont l’objectif sera de faciliter la collaboration entre les différents acteurs gravitant autour de cette technologie, mais également de booster le développement d’offres ouvertes dédiées à .NET.

La création de la .NET Foundation a été annoncée par Microsoft lors de la conférence Build 2014 de San Francisco. « Nous allons servir de forum pour les développeurs commerciaux et communautaires, tout en offrant un ensemble de pratiques et de processus qui renforceront l’avenir de l’écosystème .NET », indiquent les responsables de la fondation.

Xamarin, société développant des solutions autour de Mono, clone open source de la plate-forme .NET, est étroitement associé à la mise en place de ce nouvel organisme. Six projets open source de l’éditeur sont ainsi mis au catalogue de la fondation.

Microsoft offre pour sa part ses divers projets open source liés à la technologie .NET, ainsi qu’un nouveau venu, « Roslyn ». Le tout sous l’égide de Microsoft Open Technologies, la filiale de la firme dédiée aux solutions ouvertes.

Un compilateur open source

.NET Compiler Platform – nom de code « Roslyn » – est un projet majeur pour la communauté .NET. Il s’agit en effet d’un compilateur pour les langages de programmation C# et Visual Basic, livré sous licence open source Apache. Le tout est accompagné d’outils d’analyse du code.

À ce jour, 24 projets sont référencés par la .NET Foundation.

Voir aussi :

Visual Studio 2013 permettra de créer des applications Android et iOS

Sébastien Cantini, Microsoft : « Visual Studio Online, nouveauté majeure de cette édition 2013 »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur