Orange et SFR apportent la fibre aux communes de Marseille

Réseaux
déployer la fibre optique en France

Orange et SFR vont apporter la fibre optique à plus de 91 000 foyers et entreprises de la communauté de Communes de Marseille d’ici 5 ans.

Après Nantes, Toulouse et Orléans-Val de Loire, Orange et SFR ont annoncé, le 13 juin, leur intention de déployer la fibre optique à Marseille et, surtout, dans les 17 communes de la Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole. L’opération apportera le très haut débit à 91 428 foyers (sur plus de 94 000) périphériques de la ville de Marseille (voire carte ci-dessous) dans les 5 ans qui viennent. Mais les travaux ne débuteront pas avant 2015.

Accélération des investissements

Les zones industrielles et d’activités commerciales bénéficieront également du transport des données à 100 Mb/s. À Marseille même, principalement couverte par Orange, la fibre arrive en pied d’immeuble de 85 % des bâtiments collectifs.

Le déploiement commun (qui sera visiblement assuré physiquement par SFR, sachant que les offres des deux opérateurs seront systématiquement proposées) s’inscrit dans le cadre de l’accord de co-déploiement des zones moins denses signé en novembre 2011 entre les deux acteurs. À la différence que, selon Bruno Janet, le déploiement s’accélère. « Sur 2 milliards d’euros d’investissements programmés entre 2010 et 2015, nous prévoyons une dépense de 300 millions cette année puis 400 l’an prochain », déclare, aux Echos, le directeur des relations avec les collectivités locales chez France Télécom-Orange.

Retard de l’Europe

Voilà qui devrait aller dans le sens de ce qu’attend la Commission européenne qui, par l’intermédiaire de Neelie Kroes, commissaire européenne chargée de la Stratégie numérique, souhaite combler le retard de l’Europe en matière de très haut débit fixe. Dans son 12e DigiWorld Year Book, l’Idate classait en 8e position la France sur le marché du très haut débit fixe derrière les États-Unis et les pays d’Asie.

Une analyse que ne partage pas l’Arcep. Au contraire. Son président Jean-Ludovic Silicani estimait, arguments à l’appui, que la France était « regardée […] avec de plus en plus d’intérêt, au niveau communautaire » pour son schéma de déploiement de la fibre optique sur son territoire.

Crédit photo © Zuchero – Fotolia.com / carte © Orange – SFR


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur