Prism : des millions de Français placés sous écoute !

RégulationsSécurité

C’est maintenant une certitude : des millions d’écoutes téléphoniques ont été réalisées par la NSA avec comme cible des citoyens français. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a réagi ce matin à ce nouveau rebondissement dans l’affaire Prism.

Nouveau rebondissement dans le programme PRISM d’écoute à grande échelle opéré la NSA. L’agence de renseignement américaine aurait enregistré 70,3 millions de communications téléphoniques entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013, explique le quotidien Le Monde.

Des révélations faites d’après les documents dévoilés par Edward Snowden en juin. La méthode employée consiste à déclencher l’enregistrement de la conversation lorsque certains numéros de téléphone ciblés sont utilisés. Un système qui couvre aussi bien les appels vocaux que les SMS.

Pays alliés ?

On peut légitimement se demander, au vu de ces nouvelles révélations, quelle définition les services de renseignement américains appliquent au mot ‘allié’.

Chose d’autant plus vraie que d’autres pays européens ont été touchés, tels l’Allemagne (qui commence à réagir, voir « Deutsche Telekom veut se protéger de l’espionnage sur Internet ») ou le Royaume-Uni (avec l’accord du gouvernement, précise Le Monde).

En France, les cibles de ces écoutes n’étaient pas seulement des personnes soupçonnées de terrorisme. Les clients de Wanadoo et d’Alcatel-Lucent ont ainsi été l’objet de toutes les attentions.

À quand une réaction ?

Notez que l’ex-président mexicain Felipe Calderon a vu son compte e-mail piraté par la NSA lors de son mandat. Le gouvernement mexicain a immédiatement demandé l’ouverture d’une enquête… ainsi que des comptes à son homologue américain.

Ce matin, sur Europe 1, Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a jugé ces révélations « choquantes » et a précisé qu’elles appelaient « des explications précises dans les heures qui viennent de la part des autorités américaines ».

Crédit photo : © Brian A Jackson – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Fuites de données, petits secrets et grands scandales


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur