Processeurs pour terminaux mobiles : Qualcomm règne sur les smartphones, Apple sur les tablettes

ComposantsSmartphonesTablettes

Strategy Analytics vient de publier les chiffres d’affaires relatifs aux livraisons de processeurs d’application pour tablettes et pour smartphones. Les deux secteurs sont en plein boom et sont tous deux sous l’emprise d’un acteur archi-dominant.

La division “Handset Component Technologies” (HCT) du cabinet d’analyse Strategy Analytics vient tout juste de livrer les chiffres concernant les livraisons de processeurs d’application pour terminaux mobiles au troisième trimestre 2013.

Strategy Analytics a pris en compte toutes les sociétés qui développent des processeurs mobiles en intégrant également celles qui ne les fabriquent pas elles-mêmes (sociétés dites « fabless« ) à l’instar notamment de Qualcomm et Apple. De plus, dans la mesure où les SoC Apple Ax sont exclusivement destinés aux terminaux iOS, Strategy Analtyics a fixé « un prix de vente moyen au niveau du marché » qu’elle a multiplié par les livraisons unitaires déclarées par Apple afin d’estimer le chiffre d’affaires généré.

1) pour les tablettes

Dans le domaine des tablettes, le chiffre d’affaires global a augmenté de 30% en un an pour atteindre 1,2 milliard de dollars.

Apple, Qualcomm, Intel, Samsung et MediaTek trustent les cinq premières places. La firme de Cupertino conserve sa position de leader avec 40% de parts de marché suivi de Qualcomm avec 13% et d’Intel avec 8%.

Qualcomm bouscule ainsi la hiérarchie et s’octroie la très disputée seconde place de ce marché. Celle-ci est l’objet d’un véritable jeu de chaises musicales depuis plusieurs années puisqu’on a vu s’y succéder Nvidia, Samsung (notamment au second trimestre 2012) et même Texas Instruments il y a quelques années (au gré des ventes des premières Kindle Fire signées Amazon). Ce sont largement les Nexus 7 2013 de Google et Asus ainsi que les Kindle Fire HDX qui ont permis à Qualcomm d’accéder à ce rang.

Les meilleures progressions dans ce domaine particulier sont signées Intel, Marvell, MediaTek et Nvidia qui peuvent se targuer de croissances à deux chiffres.

On notera également qu’en incluant les processeurs Ax d’Apple dans le chiffre d’affaires de Samsung (qui les produit dans ses fabs), la hiérarchie serait complètement différente.

2) pour les smartphones

Si les puces sont les mêmes, l’ordre établi est différent dans les smartphones. Au troisième trimestre 2013, Qualcomm conserve son écrasante première place avec 53% des parts de marché du secteur (en terme de chiffre d’affaires). Suivent Apple avec 18% et MediaTek avec 10%.

Le contexte est celui d’un secteur dont le chiffre d’affaires a bondi de 31% en un an pour s’établir à 4,9 milliards de dollars au troisième trimestre 2013.

Samsung n’occupe “que” la quatrième place alors que la société sud-coréenne est le numéro un mondial en termes de livraisons de smartphones. Un paradoxe qui s’explique en partie par les difficultés rencontrées (retards, rendements…) avec le SoC Exynos 5 Octa. A nouveau, les processeurs Ax d’Apple destinés aux iPhone ne sont pas pris en compte dans les parts de marché de Samsung (ils sont en effet octroyés à Apple comme expliqué ci-dessus).

Qualcomm reste donc la société à battre dans ce secteur. Son Snapdragon 800 connaît un large succès dans le domaine des smartphones haut de gamme dans lequel il apparaît comme la référence. La société jouit par ailleurs de fortes relations établies avec les constructeurs de smartphones.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur