Windows 9 dévoilé le 30 septembre  : qu’apportera-t-il  ?

DSI

C’est maintenant officiel  : Microsoft vient de lancer les invitations pour un événement qui se tiendra le 30 septembre à  San Francisco (Californie). «  Rejoignez-nous pour découvrir ce qui est prévu pour Windows et les entreprises   », indique le carton d’invitation. Ceci permet de confirmer certaines des rumeurs qui circulaient depuis plusieurs semaines (voir

C’est maintenant officiel  : Microsoft vient de lancer les invitations pour un événement qui se tiendra le 30 septembre à  San Francisco (Californie). «  Rejoignez-nous pour découvrir ce qui est prévu pour Windows et les entreprises   », indique le carton d’invitation.

Ceci permet de confirmer certaines des rumeurs qui circulaient depuis plusieurs semaines (voir «  Windows 9 serait annoncé le 30 septembre 2014   »). Microsoft devrait en effet présenter le successeur de Windows 8, Windows « Thresold », qui pourrait s’appeler Windows 9 (nous en aurons confirmation le 30 septembre).

La firme pourrait également livrer – lors de cet événement, ou peu après – une version de test de Windows 9, dédiée spécifiquement aux entreprises. Un petit cadeau fait aux professionnels, peu convaincus par la génération Windows 8.x.

Des nouveautés à  foison

Plusieurs nouveautés sont évoquées pour Windows 9. Voici les plus importantes  :

  • Le retour du menu Démarrer, dans une version modernisée, qui mêlera les icônes de Windows 7 aux tuiles de Windows 8. Les premières copies d’écran de ce menu se montrent plutôt convaincantes, avec un ensemble design et dynamique. Dans le même temps, la barre latérale de Windows 8, difficile à  exploiter à  la souris, devrait être retirée du système.
  • La possibilité de lancer les applications Modern UI dans des fenêtres du bureau de Windows. Une fonctionnalité très utile pour les constructeurs qui mettront l’accent sur l’interface utilisateur classique de ce système. Rappelons en effet que ces derniers pourront configurer assez finement le mode de fonctionnement de l’OS pour s’adapter à  divers formats (desktop, tablettes, etc.).
  • Le support des bureaux virtuels et la présence d’un centre de notifications. Deux fonctionnalités que les utilisateurs d’OS X ou de Linux connaissent bien. Elles devraient enfin faire leur entrée sous Windows, avec à  la clé des gains de productivité. à€ noter également, la possible intégration de l’assistant vocal Cortana, directement issu de Windows Phone.

Un système plus flexible

Si certaines de ces fonctionnalités devraient pouvoir séduire les utilisateurs, un gros travail de fond a également été réalisé pour les constructeurs. Il sera ainsi possible de proposer des versions de Windows adaptées spécifiquement aux différents formats de machines.

On peut ainsi imaginer que le mode desktop sera proposé par défaut sur les PC professionnels. Un mix ‘desktop+modern’ de type Windows 8 serait conservé sur les PC grand public et les machines hybrides. Enfin, les tablettes pourraient ne pas offrir le mode desktop, et ainsi se rapprocher du mode d’utilisation proposé sur les smartphones Windows Phone.

Pour les entreprises, un assistant de migration a été évoqué. Il permettrait de basculer de Windows 8 à  Windows 9 très simplement. Voir à  ce propos notre précédent article «  Microsoft prépare un assistant pour passer de Windows 8 à  Windows 9   »).

Voir aussi  : la mise à  jour qui plante Windows Update


Auteur : admin
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur