Pwn Pad : une tablette Android dédiée au hacking réseau

Poste de travailSécurité

Le Pwn Pad, tablette Android repensée par Pwnie Express pour la sécurité des réseaux fixes et sans fil, a été dévoilé lors de la conférence RSA 2013.

Un nouveau dispositif de sécurité des réseaux a fait son entrée sur le marché à l’occasion de la conférence RSA 2013 : le Pwn Pad, qui prend la forme d’une simple tablette Nexus 7.

Poids léger et prix lourd, pour un produit dont les livraisons débuteront en avril outre-Atlantique ?

Pwn Pad, outil de hacking

Fournie par l’entreprise américaine Pwnie Express, la tablette de test Pwn Pad est dotée d’un écran de 7 pouces avec USB et peut se connecter en Wifi (adaptateur TP-Link TL-WN722N), Bluetooth et Ethernet pour évaluer la sécurité d’un réseau au-delà des possibilités du Nexus 7 dans sa version originale.

Le Pwn Pad est à la fois équipé d’Android 4.2 de Google et de la distribution du système GNU/Linux Ubuntu 12.04.

Le dispositif inclut une série de solutions de hacking qui peuvent fonctionner sous Android, dont Kismet, logiciel libre de détection de réseaux, analyseur de paquets et système de détection d’intrusion pour réseaux sans fil de type 802.11.

Quoi qu’il en soit, à 795 dollars (contre 199 à 299 dollars pour le Nexus 7 de Google), le prix du Pwn Pad risque d’en effrayer plus d’un ! Qu’importe, Dave Porcello, CEO de Pwnie Express, reste persuadé de l’intérêt des geeks fans de sécurité informatique pour son Pwn Pad.

Cette tablette est, selon lui, plus facile à utiliser, plus légère et « plus cool » qu’un PC portable pour épater le chaland.

Crédit photo : Pwn Pad © Pwnie Express


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur