Recentrage : VMware se sépare de SlideRocket

Cloud
euros, argent, gain (crédit photo © igor.stevanovic - shutterstock)

VMware abandonne le marché du collaboratif avec la vente de la plateforme SlideRocket à Clearslide.

VMware l’avait annoncé : le recentrage de ses activités autour des suites logicielles pour le cloud construites autour de sa solution de virtualisation se confirme avec la cession de SlideRocket à Clearslide, éditeur d’une solution de partage d’information concurrente du service de conférence Webex de Cisco.

Dès 2010, VMware montrait un certain intérêt pour le marché de la collaboration avec tout d’abord l’acquisition de Zimbra, puis celle de SlideRocket, une start-up créée en 2009, et enfin celle de Socialcast. L’avenir de cette activité serait-il remis en question ?

SlideRocket, créer et partager des présentations commerciales

SlideRocket propose une solution de création et de partage de présentations, basée sur un cloud construit à partir de sa propre infrastructure. Une démarche séduisante, SlideRocket avait à l’époque levé 39 millions de dollars pour mener son projet à bien.

La technologie déployée par la start-up offre un double intérêt : son offre rivale de PowerPoint, mais autrement plus dynamique avec sa capacité à intégrer des modules multimédia, qui aurait séduit déjà plus d’un million d’utilisateurs ; mais également un outil analytique qui permet de mesurer l’intérêt du visiteur pour la présentation, une information importante qui positionne SlideRocket en support de démarches commerciales.

Une séparation en douceur, mais des interrogations côté VMware

La séparation d’avec SlideRocket se fait en douceur, VMware ayant préparé le terrain en transformant cette entité en une spin-off autonome, ce qui simplifie aujourd’hui sa cession à Clearside. Dans des conditions qui n’ont pas été publiées. Clearside a levé 28 millions de dollars sur un second tour de table en août dernier, la quasi-totalité de cette somme a dû être consacrée à l’acquisition…

Se pose cependant deux questions. Tout d’abord la survie de Socialcast, un service de streaming également acquis par VMware au moment où le géant s’intéressait au collaboratif. Mais ici pas de spin-off, VMware semble savoir ce qu’il veut faire de ce service qui figure aujourd’hui parmi les outils VMware Horizon dédiés au contrôle de l’usage des IT par les collaborateurs de l’entreprise.

La seconde question est plus sensible : SlideRocket avait été acquise par VMware pour compléter l’offre de service de mail et de collaboration Zimbra, également acquise auprès de Yahoo en 2010. Zimbra est un autre morceau que SlideRocket ! Si VMware commence à dépouiller sa solution de ses attributs complémentaires, quelle sera l’issue pour Zimbra ?

Crédit photo © Igor Stevanovic – Shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur