Serveurs NAS et petits budgets: accord parfait?

Réseaux

Les solutions de stockage NAS sont désormais à la portée des petites entreprises. Ils peuvent éviter d’investir dans des solutions “réseau” SAN, qui restent nettement plus coûteuses, malgré des baisses de prix récentes

Avant l’arrivée des serveurs NAS -conçus en architecture client-serveur- la gestion de stockage était réservée aux serveurs: l’administrateur système devait se charger lui-même de l’installation et de l’implémentation des applications prévues. Cela entraînait un coût de possession (TCO) élevé. Or, celui-ci a considérablement baissé aujourd’hui avec l’apparition de serveurs de stockage NAS performants fonctionnant sous des OS spécialisés, Microsoft Windows Storage Server 2003 ou Linux, de 80 giga-octets à plusieurs centaines de tera-octets.

Ce marché devrait croître de 14% par an jusqu’en 2007. Ces solutions complètes sont aujourd’hui totalement sécurisées en technologie Raid 1, 5, 10 ou 50 et permettent de stocker, sauvegarder et restaurer en ligne des volumes importants de données (plusieurs dizaines de tera-octets) avec, par exemple, l’utilisation de “snapshots” (clichés permettant de reproduire les schémas standard de la sauvegarde de données: ‘backup’ total puis incrémental). Une réduction de 50% des charges d’installation Bien paramétrés, ces systèmes peuvent aujourd’hui égaler ou même dépasser les performances des SAN (solutions de sauvegarde en réseau local) tout en apportant une copie miroir des données de serveurs plus anciens via des liens gigabit-Ethernet afin de garantir la disponibilité des données et la reprise immédiate sur sinistre sans surcoût. Un serveur de stockage NAS, par rapport à un serveur standard, permet de réduire de 50% les charges d’installation (en général inférieure à 1 heure sur un serveur NAS) et d’entretien (environ 8 heures par an). Pourquoi? L’évolution de l’OS spécialisé est prise en charge directement par les constructeurs. Et les stations clientes ne sont pas facturées, quel que soit leur nombre… La nouveauté est que les grands constructeurs commencent à proposer des systèmes d’entrée de gamme pour accompagner la demande de PME dont la gestion de données annuelle en progression de 30% dépasse les 500 Go: Citons notamment IBM, HP, Dell, EMC, HDS, Network Appliance, LSI, Iomega, Auspex, Blue Arc, Snap, Adaptec, Transtec,… Des constructeurs français s’y mettent Dans le même temps, des petits constructeurs français se font une place sur ce marché, grâce à des tarifs souvent moins élevés en termes d’acquisition et de maintenance logicielle et matérielle: Additional Design, Digital Storage, Intellique… Côté prix, enfin: les premiers serveurs de stockage NAS démarrent à moins de 1500 Euros HT, le premier tera-octet (To) peut se négocier en dessous de 4.000 euros HT et 6 To sont disponibles à moins de 18.000 Euros HT. Thierry Bloch Intellique (c)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur