SFR propose à son tour le Samsung Galaxy Android

Cloud

Le premier terminal Android de Samsung est désormais proposé par Bouygues Télécom et SFR.

Le Galaxy de Samsung n’aura pas mis longtemps à trouver preneur chez un deuxième opérateurs mobile français. Proposé par Bouygues Télécom depuis la mi-juillet, le premier smartphone Android de Samsung s’affiche dans les rayons en lignes des offres SFR depuis le 20 août.

Chez SFR, donc, le Samsung Galaxy est proposé entre 79 euros (129 euros avec remboursement jusqu’à 50 euros en fonction de l’offre souscrite) et 399 euros selon le choix du forfait. Le prix du téléphone seul s’élève à 409 euros. Une offre de vente du terminal qui vient concurrencer celle de Bouygues Télécom qui le propose pour 89 euros (associé à un forfait).

Le Galaxy vient aussi concurrencer le HTC Magic, le premier terminal Android que SFR commercialise depuis le mois d’avril dernier. Et qui, du coup, passe à… 49 euros (une fois le remboursement de 50 euros du prix d’achat effectué). Une bonne affaire en perspective pour les clients tentés par Android, la plate-forme développée par Google qui intègre ses principaux services en ligne (Gmail, Maps, YouTube, Agenda, etc.) pour répondre aux besoins de l’Internet mobile et doté d’un Android Market avec plus de 5000 applications.

La différence tarifaire entre les deux terminaux ne se justifie pas seulement par l’entrée au catalogue du Galaxy. Ce dernier propose notamment une mémoire interne de 8 Go extensible à 40 Go par carte MicroSD alors que la mémoire du Magic se limite à 512 Mo (compensé par la présence d’une carte MicroSD 8 Go dans l’offre HTC). D’autre part, doté d’un écran Amoled plus économique que le LCD, Samsung France revendique une consommation réduite de 15 à 20 %.

Le reste des caractéristiques est assez commun aux deux terminaux : Google Android 1.5 (CupCake), écran tactile 3,2 pouces (mais sans molette chez Samsung), appareil photo (5 Mpixel pour le Galaxy contre 3,2 Mpx pour le Magic), réseaux GSM/GPRS/Edege/3G, WiFi, Bluetooth, etc.

Samsung et HTC (qui a complété son catalogue avec le Hero ) ne vont pas rester longtemps seuls sur le marché Android. De l’aveux même de Google, une vingtaine de terminaux Android devraient débarquer d’ici la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur