SFR récompense l'innovation sur Google Android

Réseaux

A l’occasion du lancement commercial du HTC Magic, SFR organisait un concours de développement d’applications sous Android. Quatre prix du jury pour une valeur de 50.000 euros ont récompensé de jeunes développeurs.

Il y avait foule à l’Espace SFR de la rue Tronchet, mercredi 13 mai au soir. Près de 200 personnes, dont bon nombre de développeurs, étaient venu assister à la remise des prix du concours Android SFR Jeunes Talents Développeurs. L’événement fêtait à sa manière le lancement commercial du smartphone HTC Magic sous Android, la plate-forme open source développée sous l’égide de Google et stratégique pour SFR.

Sur les 104 projets reçus entre le 10 mars et le 26 avril, le jury sélectionné par SFR (membre de SFR, représentants d’entreprises, blogueur…) a retenu quatre applications. Un prix spécial du public a également été attribué par les participants de la soirée invités à voter en direct parmi les dix applications exposées sur place par leurs développeurs respectifs. And the winner is…

1er prix : Accordé à l’application DidUnozat (prononcer “did you know that”), sorte de mode d’emploi 2.0 qui répertorie les trucs et astuces du terminal afin d’en découvrir les possibilités sans avoir à se plonger dans une rébarbative documentation. Le jury souligne notamment l’aspect dynamique de l’application qui propose automatiquement les fiches conseils correspondantes aux applications lancées sur le terminal. Enfin, la communauté est appelée à contribuer à DidUnozat. Ces deux auteurs, développée par Edouard Mercier et Ludovic Perrier, se partagent 20.000 euros.

sfr1.jpg

2e prix : Trousse de secours numérique ultra portable, SOS permet de trouver les secours les plus proches et les plus adaptés qu’elle que soit l’urgence, y compris à l’étranger, et de leur indiquer le lieu de l’accident. Très utile et vital même si on souhaite s’en servir le moins souvent possible. Ludovic Toinel est reparti avec 15.000 euros.

sfr2.jpg

3e prix :

Droid Tracker permet d’indiquer à un correspondant, soigneusement sélectionné, où vous vous trouvez sans même avoir à décrocher ou valider la requête. L’application se base sur les fonctionnalités de géolocalisation d’Android auxquelles Olivier Bonal a rajouté une couche d’interface d’interrogation par SMS (à partir, notamment, de phrases clés comme “ou es tu?”). L’information de géolocalisation est renvoyée par SMS au demandeur qui n’a donc pas besoin de posséder un téléphone Android ni même un smartphone très sophistiqué. Un bon moyen de géolocaliser son téléphone perdu ou volé. Le développeur a même enrichi son application en permettant la prise de photo automatique à distance. Histoire de voir la tête du voleur éventuel du terminal? Olivier Bonal a reçu 10.000 euros.

sfrandroiddroidtracker3.jpg

4e prix : Les photographes en herbes vont apprécier. Andropan permet de créer des photos panoramiques depuis son HTC Magic et de les envoyer au site Panoramio que Google exploite notamment pour illustrer Google Earth. Sublime. Claude Heyman a été récompensé de 5000 euros.

sfr4.jpg

Le prix du public est allé à Hi Hicker de Damien Praca, jeune randonneur qui a trouvé malin de développer une application qui numérise tous les services ou objets que l’on amène avec soi en randonnée (lampe de poche, boussole, podomètre, altimètre, chrono, carte, station météo, etc.). Selon lui, “Android permet de tout faire”. Un vrai couteau suisse numérique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur