SIRH : état des lieux

LogicielsRessources Humaines

La 18ème édition du Salon Solutions Ressources Humaines vient de fermer ses portes. L’occasion de faire le point sur le marché et les tendances du SIRH (Système d’Information des Ressources Humaines).

Les progiciels de recrutement en forte progression

Depuis deux ans, les entreprises ont accéléré leur équipement en progiciels de recrutement. Selon la 4e édition du benchmark SIRH Danae, réalisée en 2011, le taux d’équipement des entreprises serait de 68 %, et les projets toucheraient encore 7 % supplémentaires. Et dans 71 % des cas, les entreprises auraient fait le choix du mode SaaS ou ASP. Nouveau paradoxe, les solutions de gestion du recrutement ne seraient majoritairement pas intégrées au SIRH. L’acquisition récente de SuccessFactor par SAP pourrait donner un signe fort au marché pour aller vers plus d’intégration.

Une solution de recrutement pour quoi faire ? Les fonctionnalités les plus utilisées par les entreprises concernent les catalogues des offres (82 %), la multidiffusion des offres (74 %), le vivier de candidatures spontanées (68 %), et le tri et le filtre des CV et des candidatures (65 %). L’étude Danae révèle par ailleurs que la gestion de la mobilité interne est de moins en moins présente dans les progiciels de recrutement. Cette mission est désormais dévolue à la GEPC (Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences).

Le marché du e-learning se cherche

Le marché du e-learning, de la formation professionnelle s’appuyant sur le numérique, a enregistré une forte accélération en 2011, de 25 % selon le cabinet Fēfaur. La croissance devrait se maintenir jusqu’en 2015… grâce aux PME. En effet, le marché des grandes entreprises affiche au contraire une décélération. Certains secteurs font preuve d’un surprenant dynamisme, en réalité ils sont portés par l’évolution des réglementations et la demande de plus en plus forte de certification des salariés. C’est l’exemple de la santé.

En revanche, le modèle français de la formation professionnelle, qui impose que ce soit l’employeur qui soit à l’initiative de la formation de ses salariés et sur la base d’un budget ‘imposé’, ne milite pas pour les nouveaux modèles de formation. Dans ces conditions et à l’opposé des pays anglo-saxons, le LMS (Learning Management System), l’accompagnement des personnes impliquées dans un processus d’apprentissage, base de l’autoformation, peine à se déployer. Là encore l’avenir appartient aux PME. Qu’en sera-t-il des nouvelles approches de formation, apprentissage informel, social learning, mobile learning ? L’avenir nous le dira.

Enquête réalisée en collaboration avec Marie-Christine Flahault.

___________________________________
LIVRE BLANC ‘Talent Management’

Un livre blanc, téléchargeable gratuitement, explique comment Oracle Fusion talent Management accompagne les employés, responsables et dirigeants grâce à une évaluation ponctuelle des performances du personnel, et sa fonctionnalité de veille intégrée permettant aux responsables et administrateurs RH de surveiller et gérer efficacement le processus global de gestion des performance. Cliquer ici.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT