TomTom Link 510 : l’ange gardien des véhicules de fonction prend son envol

MobilitéPoste de travail
TomTom Link 510 système GPS

TomTom enrichit son catalogue Business avec le Link 510, un dispositif de géolocalisation autonome, pensé tel un adjuvant dans la gestion des flottes de véhicules.

TomTom enrichit sa gamme Business d’un boîtier de géolocalisation, le dénommé Link 510. Avec son concours, les entreprises bénéficient d’un panorama de leurs flottes de véhicules et peuvent ainsi orchestrer plus efficacement les tournées de leurs collaborateurs en déplacement.

Telle est, sinon la raison d’être, tout du moins la promesse de ce système autonome qui communique sur les ondes GSM et GPS. Optimiser le coût global des voitures de fonction en appréhendant leur trajet, l’idée fait sens, tout particulièrement alors que les prix des carburants s’envolent. Pilier du Link 510, la géolocalisation s’effectue à intervalle de 10 secondes. Le processus s’accompagne de la génération automatique de rapports détaillés, délivrés aux administrateurs IT via le Fleet Management System, qui traite en temps réel des variables telles que la consommation de carburant ou la densité du trafic.

Un tableau de bord virtuel

Translation numérique du tableau de bord, cet outil détecte également les vols d’essence et les éventuelles irrégularités dans le comportement du conducteur : freinages subits, moteur fréquemment en surrégime, etc. Une fois ces données agrégées, leur gestion s’effectue sur l’interface WebFleet. Les cartes routières y sont automatiquement mises à jour et les résultats d’analyses sont présentés à la DSI sous forme de graphes. Cette plate-forme intégralement hébergée dans le cloud ne requiert aucun déploiement en local. Tout est centralisé à distance sur un espace sécurisé (TomTom évoque une disponibilité en continu pour ses 15.000 clients revendiqués), y compris les communications bidirectionnelles avec le personnel.

Témoin cette interaction par Bluetooth avec les systèmes de navigation de la gamme Pro, également habilités à communiquer par GSM pour transmettre aux employés en situation de mobilité des ordres de mission. Le Link 510 fera ses débuts en mai, à l’appui d’un réseau de partenaires locaux qui prendront en charge son déploiement dans chacune des entreprises qui en feront l’acquisition.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur