Un nouveau cheval de Troie déguisé en jeu vidéo s'attaque à Mac OS X

Sécurité

Derrière un jeu vidéo à la Space Invader se cache un cheval de Troie qui détruit les fichiers du disque dur de Mac OS X.

Les menaces sur Mac OS s’intensifient. Symantec alerte sur la circulation d’un nouveau cheval de Troie qui se cache sous l’apparence d’un jeu vidéo aux allures de Space Invader, jeu culte impérissable. Présenté sous le nom de Trojan.Loosemaque, une fois le jeu démarré, la bestiole s’amuse à supprimer les fichiers du disque dur à chaque fois qu’on détruit un alien à l’écran. Autrement dit, plus on gagne et plus on perd, comme le montre la vidéo de démonstration mise en ligne par Symantec.

Trojan.Loosemaque montre, encore une fois, que les Mac ne sont plus à l’abris des virus et autres maliciels (si tant est qu’ils l’aient été) et que ce type de menaces n’est plus réservé au monde Windows. Pour sa part, Trojan.Loosemaque ressemble plutôt à une démonstration ou un avertissement, l’auteur de l’application alertant au lancement du jeu que celui-ci va détruire les fichiers du disque dur. Mais, l’adoption toujours plus massive des produits d’Apple aidant, les risques infectieux tendent à se propager.

Fin septembre, l’éditeur Sophos alertait sur une nouvelle mise à jour du cheval de Troie RSPlug. On ne compte plus les versions de Mac OS X, d’iWork ou d’applications phares (comme Photoshop ) vendues à des prix défiant toute concurrence mais truffés de germes infectieux. A tel point que le marché des botnets Mac est désormais monnaie courante selon Sophos.

S’il est clair que l’auteur du nouveau Space Invader Like qui embarque Loosemaque n’a pas véritablement l’intention de tirer profit de son initiative (à quoi peut bien servir un système qui n’a plus de fichiers?), la démarche de la plupart des auteurs de malware est certainement moins démonstrative. Méfiance, donc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur