Une première tablette Tizen

MobilitéPoste de travail
systena tizen tablet

Tizen trouvera-t-il son marché ? Dans l’attente d’une réponse, le Japonais Systena Corp. lève le voile sur la première tablette équipée de ce nouvel OS mobile.

Tizen, système d’exploitation mobile open source à la croisée des chemins entre MeeGo (Maemo + Moblin) et LiMo (sans compter les apports issus de bada), continue de progresser.

Basé sur un noyau Linux, Tizen s’appuie sur des technologies web pour la création des applications. À ce titre, cet OS mobile est donc plus proche de Firefox OS (qui se profile à l’horizon, voir « Firefox OS : Commercialisation imminente des premiers smartphones ») que d’Android.

Son héritage LiMo devrait en faire une offre très populaire au Japon. C’est donc sans surprise que la première tablette Tizen vient du pays du soleil levant.

Un écran intéressant

LinuxGizmos.com explique que le constructeur japonais Systena Corp. proposera la première tablette Tizen. Elle s’appuiera sur un processeur ARM Cortex-A9 à quatre cœurs, cadencé à 1,4 GHz. Il sera épaulé par 2 Go de RAM et 32 Go de flash. Wifi et lecteur de cartes SD seront de la partie.

L’écran d’une diagonale de 10,1 pouces affichera une résolution relativement inédite de 1920 x 1200 points. Un écran qui permet à cette offre de se distinguer… contrairement aux capteurs d’images (2 Mpx à l’arrière, 0,3 Mpx à l’avant).

Si d’autres constructeurs suivent Systena Corp., le marché de la mobilité en 2013 pourrait s’enrichir d’un nouvel acteur. La guerre à quatre (Android, BlackBerry OS, iOS, Windows Phone) pourrait se transformer en guerre à six (Android, BlackBerry OS, iOS, Windows Phone, Firefox OS, Tizen), voire à sept si Ubuntu Mobile entre dans la danse.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le téléphone mobile a 40 ans


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur