Virgin Mobile propose un forfait iPhone 4 sans voix

OperateursRéseaux

Virgin Mobile profite de l’opportunité de Noël pour lancer ses offres iPhone 4 et 3GS avec la ferme intention de démocratiser l’accès à l’un des smartphones les plus courus du moment.

L’opérateur mobile sans réseau (MVNO) Virgin Mobile poursuit le développement de son offre smartphone. Après le lancement des BlackBerry en septembre (renforcé depuis par l’arrivée au catalogue des modèles Torch 9800 et Bold 9780), la filiale d’Omea Telecom (ex-Omer Telecom) s’attaque à l’incontournable terminal du moment. L’iPhone sera proposé dans le réseau commercial de Virgin Mobile à partir du 17 décembre prochain. Juste à temps pour les fêtes de noël.

Trois modèles sont proposés : l’iPhone 3GS 8 Go, et l’iPhone 4 16 et 32 Go. L’opérateur déclare se fournir directement auprès d’Apple (qui écoule donc les stocks du 3GS). Deux modèles de terminaux pour cinq offres forfaitaires (disponibles ici). Les plus classiques, forfaits voix-Internet/e-mail illimités (entre 500 Mo et 1 Go de données) et SMS (400 ou illimités), évoluent entre 1, 3 et 6 heures de communication pour moins de 30, 43 et 59 euros par mois (pour 24 mois d’engagement) respectivement.

Virgin Mobile propose également un forfait bloqué, 1 heure avec 400 SMS, pour 29,90 euros mensuel, en direction des plus jeunes essentiellement. Un fait rare sur ce type d’offre. A ce tarif, l’iPhone 3GS est accessible à 99 euros tandis que les versions 4 en 16 et 32 Go s’élèvent respectivement à 219 et 319 euros. « Nous avons pris le parti de proposer le forfait iPhone le plus accessible du marché », explique Pascal Rialland, directeur général d’Omea Telecom, à l’occasion d’un point presse téléphonique.

C’est également dans cet état d’esprit que le MVNO propose un forfait téléphonique qui laisse sans voix puisqu’il n’intègre pas d’offre de communication vocale GSM. Une offre avec Internet/email illimité en 3G+ (mais seulement 250 Mo de données échangées) et 200 SMS pour 27,90 euros pour le moins originale sur le marché. A ce tarif, le 3GS tombe à 1 euro et entre 99 et 199 euros pour l’iPhone 4. Certes, un tarif d’accès au terminal imbattable (à titre de comparaison l’iPhone 4 16 Go est à 199 euros chez Bouygues Telecom pour 63 euros/3 heures de communication). Reste à savoir à qui s’adresse ce forfait. « A ceux qui veulent un objet emblématique mais pas adapté à un usage en volume », justifie-t-on du côté de Virgin. Une offre peut-être plus adaptée à l’iPad qu’à l’iPhone, donc, mais la tablette d’Apple n’est pas encore présente au catalogue de Virgin Mobile (qui mise pour l’heure sur la Galaxy Tab de Samsung). A moins que ce ne soit une belle opportunité pour s’équiper à moindres frais d’un iPhone 4 en attendant pour changer de forfait ultérieurement.

« Nous ne visons pas la même clientèle que la concurrence et visons le plus grand nombre avec des tarifs les plus bas du marché », justifie Pascal Rialland. Au risque de réduire la marge sur chaque vente du fait du sur-subventionnement du terminal d’Apple. Un risque maîtrisé. « Globalement, le marché migre vers les smartphones dont les subvention sont plus importantes que sur les terminaux d’entrée de gamme, explique le dirigeant. Cette évolution structurelle est intégrée dans notre business plan de 3 à 5 ans. » Ainsi, si les revenus risquent de diminuer dans un premier temps, le chiffre d’affaires devrait remonter ensuite avec un revenu moyen mensuel par abonné (Arpu) en hausse du fait des nouveaux usages induits par les smartphones.

Ce qui inquiète plus les responsables de Virgin Mobile c’est le risque de rupture des stocks face au succès attendu de l’offre qui, donc, introduit le premier forfait du marché à moins de 30 euros pour des conditions de subventionnement les plus attractives, a priori, du marché. « Notre principale contrainte sera la gestion des terminaux face au succès de l’offre », affirme Pascal Rialland qui annonce « un volume assez ambitieux » mais reste discret sur le nombre précis d’iPhone en commande. « Nous avons peur de connaître des contraintes d’approvisionnement », ajoute-t-il. Quatrième opérateur mobile français, Virgin Mobile compte environ 1,2 million de clients. Le groupe Omea Telecom gère 1,7 million d’utilisateurs et ambitionne les 2 millions en 2011. Combien avec un iPhone?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur